Ce que M. Barrette ne vous dit pas

Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Depuis la sortie du projet de loi 20 en novembre 2014 jusqu'à son adoption le 11 novembre dernier, l'image des médecins en a pris pour son rhume.

Pour prouver à la population qu'il serait LE ministre de la Santé à mettre au pas les méchants docteurs, Gaétan Barrette ne s'est pas privé de déblatérer sur notre compte : les médecins seraient des paresseux, mercantiles et individualistes et refuseraient de collaborer avec les autres professionnels (notamment le personnel infirmier). En bref, si le système de santé est malade, ce serait uniquement la faute des médecins!

M. Barrette a donc promis «un médecin pour tous»!

Mais ce qu'il ne vous dit pas, c'est que même en ayant un médecin de famille, ça n'ira pas plus vite pour avoir un rendez-vous ou une consultation chez les spécialistes.

Il ne vous dit pas non plus que comme la population vieillit et que nos traitements avancés ont augmenté l'espérance de vie, les gens sont plus malades qu'autrefois et conséquemment requièrent davantage de soins et de temps. Un patient, ça ne s'évalue pas toujours en cinq minutes...

Et prendre en charge un patient signifie le voir, l'écouter, l'examiner et demander parfois des tests. Lorsque les résultats reviennent, il faut les regarder et gérer souvent la suite : rappeler les patients, demander d'autres tests, référer aux spécialistes.

De plus, malgré l'informatisation, les médecins sont submergés de demandes de papiers! Papiers d'assurances pour certains services, papiers d'invalidité, attestation de ci et attestation de ça et même les garderies se sont mises de la partie : je dois donner des papiers pour qu'un enfant puisse se faire appliquer une crème hydratante ou une solution saline dans le nez! J'ai calculé que pour 19 heures consacrées aux visites de patients, il y en a 13 de plus pour ce qu'on appelle respectueusement les activités administratives (ou paperasse, si vous préférez).

Malheureusement, il y a une limite à ce qu'un médecin, humainement, peut prendre en charge. Moi, j'ai 1280 patients et j'ai adapté mon horaire pour être capable de voir rapidement mes patients si un problème urgent se présente. Mais selon M. Barrette, ce n'est pas assez, car je devrais en suivre 1500!

Certains l'oublient, mais les médecins de famille se battent jour après jour contre les aberrations du système de santé. Nous voulons collaborer, mais on ne nous en donne pas les moyens!

Moi-même je travaille dans une clinique avec huit autres médecins où nous n'avons droit qu'à deux infirmières à temps partiel. Nous avons adhéré au modèle GMF (Groupe de médecine familiale) parce que ce projet innovateur devait fournir aux cliniques les moyens pour mieux servir la population. Le problème est que TOUT y est calculé sur le nombre de patients inscrits, qu'ils soient très gravement malades ou pas.

D'ailleurs, le Québec est le champion des interminables études de faisabilité : chaque fois que nous voulons démarrer un programme impliquant le personnel infirmier, ça prend un temps fou pour obtenir une approbation.

Alors ASSEZ, C'EST ASSEZ! Vos médecins de famille travaillent fort et ne prennent souvent que 15 minutes pour dîner. À 18h, beaucoup sont encore au bureau et y sont depuis 8h. Sans compter qu'un nombre important travaille en parallèle en milieu hospitalier. Plusieurs médecins travaillent même au détriment de leur santé parce qu'il n'y a personne pour nous remplacer et que nos patients ont besoin de nous. Et j'oubliais : il y a un nombre grandissant de médecins qui tombent en épuisement, ou encore pire, qui se suicident...

Ça, par contre, M. Barrette ne vous le dira pas.

Chantal Savard, médecin de famille, Deux-Montagnes 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer