Faire de nos vies une priorité

Sur cette photo de février dernier, des gens... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Sur cette photo de février dernier, des gens manifestent lors d'une marche commémorative en hommage aux femmes autochtones disparues et assassinées.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
Le Soleil

Monsieur le Premier ministre,

Nous tenons d'abord à vous féliciter, vous et votre équipe, pour votre victoire historique. C'est avec espoir et enthousiasme que nous accueillons votre élection au Parlement. Nos attentes, Monsieur Trudeau, sont extrêmement élevées.

Dans les prochaines semaines, vous aurez à prendre connaissance de vos dossiers et à choisir vos priorités d'action. Nous vous écrivons donc afin de vous rappeler l'importance et l'urgence de tenir une commission d'enquête publique et indépendante sur la disparition et l'assassinat des femmes autochtones au Canada. Comme vous le savez, nous vivons une véritable crise au pays depuis trop longtemps déjà. Le gouvernement conservateur a refusé de faire de nos vies une priorité. Toutefois, nous avons confiance que le vôtre reconnaîtra que nous avons droit au même sentiment de sécurité que tous les Canadiens et Canadiennes.

Nous tenons aussi à vous rappeler l'importance de faire une grande place aux familles des victimes dans ce processus. Elles ont besoin d'être entendues, d'être soutenues et surtout, elles ont besoin de réponses. Pour elles, Femmes Autochtones du Québec tient à vous offrir toute sa collaboration dans la tenue d'une commission d'enquête sur la disparition et l'assassinat de femmes autochtones au Canada.

L'heure est à la réconciliation et à la solidarité. Nous souhaitons ardemment vous voir tenir vos promesses électorales. En prononçant votre discours lundi dernier, vous avez soulevé l'importance de développer des relations véritablement respectueuses avec les peuples autochtones, de nation à nation. Ceci ne peut que passer par la mise sur pied d'une commission d'enquête publique et indépendante sur les femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada.

Viviane Michel, présidente Femmes Autochtones au Québec, Kahnawake

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer