Solidarité avec le peuple palestinien

De retour du Proche-Orient, les auteurs se disent... (AFP, Gali Tibbon)

Agrandir

De retour du Proche-Orient, les auteurs se disent inspirés par la résistance pacifique des Palestiniens, tout comme des Israéliens luttant à leurs côtés pour plus de justice.

AFP, Gali Tibbon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour souligner ses 40 ans d'appui à des populations en lutte pour leur émancipation, le Centre international de solidarité ouvrière (CISO) a organisé, avec l'appui de l'Israeli Committee Against House Demolition (ICADH) un stage intersyndical de solidarité avec la Palestine, auquel nous avons participé entre le 5 et le 18 septembre.

Au retour de Palestine, nous sommes déterminés à informer le public québécois de la totale injustice et de l'oppression subies par la population palestinienne. Nous avons constaté une intensification des violations des droits de la personne à son endroit. Nous avons saisi l'ampleur de la complicité de la communauté internationale et du Canada dans la colonisation de la Palestine. L'occupation du territoire palestinien est une entreprise planifiée et systématique d'isolement, d'oppression physique et psychologique des communautés palestiniennes et d'appropriation de leur territoire, au mépris du droit international. Aujourd'hui, on en voit les conséquences : l'expansion de la crise de la mosquée Al Aqsa à l'ensemble du territoire palestinien fait craindre une généralisation des violences qui aura de nouveau un impact disproportionné sur les civils palestiniens.

À Jérusalem, par des moyens législatifs, administratifs, répressifs ou par une application inégale des normes, Israël prive le peuple palestinien de ses droits et lui fait subir de multiples discriminations. Il n'a pas accès aux mêmes services ou aux mêmes prestations sociales que les Israéliennes et les Israéliens. Il est privé du droit au logement, incapable d'obtenir ou de voir reconnaître ses droits de propriété. Des maisons familiales et des villages sont démolis arbitrairement, souvent de manière punitive, avec l'appui du bras armé de l'État. 

En Cisjordanie, l'implantation de colonies illégales de peuplement, les déplacements forcés de populations, la monopolisation des ressources et le contrôle militaire briment les droits des Palestiniennes et Palestiniens et témoignent de l'absence d'une véritable volonté de paix de la part du gouvernement israélien. Dans la vallée du Jourdain et ailleurs, l'accès aux sources d'eau naturelles est limité ou monopolisé par les colonies de peuplement. Les murs et autoroutes construits à grands frais sillonnent la Cisjordanie et Jérusalem. Ils limitent la libre circulation des personnes, menaçant l'accès aux soins de santé et à l'éducation. Ils coupent l'accès aux terres agricoles, compromettant la survie économique et alimentaire de plusieurs quartiers et villages. Étouffée, l'économie palestinienne offre peu d'emplois à une population dont une partie importante est contrainte de perdre plusieurs heures chaque jour pour passer des contrôles de sécurité et occuper un emploi. 

Partout, les Palestiniennes et Palestiniens sont sujets à des arrestations arbitraires par les forces militaires israéliennes, peu importe leur âge, à tout moment du jour ou de la nuit, sans recours juridique juste ou équitable. Nous avons vu une population surveillée, intimidée, menacée, violentée, humiliée, brisée jour après jour. Nous avons nous-mêmes subi les attitudes violentes des forces armées lors d'un rassemblement pacifique à Bil'in.

Nous avons été inspirés par la résistance pacifique, la résilience impressionnante et souriante, par l'espoir imperturbable des Palestiniennes et Palestiniens, tout comme des Israéliennes et les Israéliens luttant à leurs côtés pour plus de justice. 

Nous continuerons, avec le soutien du CISO, à dénoncer l'appui inconditionnel du gouvernement canadien aux politiques racistes et illégales du gouvernement d'Israël en regard du droit international. Nous remercions les groupes palestiniens et israéliens inspirants qui nous ont accueillis. Nous ne nous tairons pas. 

En tant que citoyennes et citoyens canadiens, dans le cadre des élections fédérales, nous demandons aux candidates et aux candidats :

  • De juger les actions d'Israël à l'aune du droit international et des droits de la personne;
  • De mettre fin à la complaisance coupable du gouvernement canadien devant l'entreprise de colonisation massive d'Israël en Cisjordanie et à ses politiques d'apartheid;
  • De faire pression au sein de leur parti respectif pour que cesse cet appui canadien aux politiques illégales et racistes du gouvernement d'Israël.

Catherine-Mélodie Babin, Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Rimouski, Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (SEECR-FEC-CSQ); Lucie Dumoulin, Syndicat de l'enseignement de la région de Vaudreuil (SERV-CSQ);Denise Gagnon, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ); Marie-Ève Godbout, Alliance de la fonction publique canadienne (AFPC-FTQ); Nathalie Guay, Confédération des syndicats nationaux (CSN); Michel Morency, Syndicat des employé(e)s de magasin et de bureau de la SAQ (SEMB-SAQ-CSN); Amélie Nguyen, coordonnatrice, Centre international de solidarité ouvrière (CISO)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer