À toutes les féministes

Le parlement d'Ottawa... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le parlement d'Ottawa

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

J'en ai marre du discours féministe; il est dépassé, révolu. Dans leur entêtement à vouloir rabaisser les hommes, à les accuser de tous les maux de la terre, les féministes vont provoquer la guerre. La troisième guerre mondiale.

Elles ont gagné leur bataille, les femmes. Elles sont désormais représentées dans toutes les sphères de la société. À quoi bon tenter d'obtenir un taux de représentation égal à celui des hommes dans tous les domaines? Les femmes n'ont pas les mêmes capacités, la même force physique que les hommes. Il faut bien se rendre à l'évidence. Elles ont d'autres capacités. Certains métiers sont plus propices pour elles.

Les féministes veulent maintenant un taux de représentation 50/50 au Parlement. À quoi bon? Certaines femmes ont des qualités de leader et font d'excellentes politiciennes. Tant mieux. Mais les hommes ont peut-être davantage ce qu'il faut pour aller en politique, ils ont peut-être plus le temps de s'impliquer, car ils ont moins de contraintes familiales. Dans les pays où les femmes ont un taux de représentation plus élevé au gouvernement (les pays scandinaves par exemple), la vie est-elle plus belle? La société se porte-t-elle mieux? Je ne crois pas.

Dans notre société moderne au Canada, quels droits les femmes n'ont-elles pas? Elles ont tous les droits, les mêmes droits que les hommes (elles ont même le droit d'aller dans les tavernes!).

Les hommes ont perdu leur belle galanterie. Ils n'osent plus ouvrir la porte aux femmes, ils ont peur de se faire recevoir par une boutade. Dommage.

Les féministes accusent les hommes de consommer de la pornographie. Pourtant, si les femmes n'acceptaient pas de poser dans ces vidéos dégradantes, il n'y en aurait pas de pornographie. Ce sont les femmes qui se rabaissent elles-mêmes. Ce sont elles les plus stupides dans toute cette histoire; elles font tourner le cercle vicieux. Elles sont responsables de leurs actes, de l'image qu'elles projettent d'elles-mêmes.

Il est temps que les femmes, et en particulier les féministes, cessent de se comporter en victimes et de critiquer les hommes; la société ne s'en portera que bien mieux.

France Picard

Québec (arrond. Cap-Rouge)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer