Défendre le fleuve et l'île

Les compagnies pétrolières et gazières bénéficieront en 2015... (PHOTO MARK RALSTON, AFP)

Agrandir

Les compagnies pétrolières et gazières bénéficieront en 2015 de subventions directes, d'incitatifs fiscaux et de cadeaux indirects totalisant 5300 milliards. La majorité de ce montant découle de coûts engendrés par la pollution sur l'environnement et sur la santé, assumés par les gouvernements. Sur la photo, le bris d'un oléoduc, la semaine dernière en Californie, a provoqué un déversement majeur de pétrole dans la nature.

PHOTO MARK RALSTON, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Imaginez un seul instant qu'un million de litres de pétrole sale soit déversé dans le fleuve Saint-Laurent, entre Saint-Augustin et Saint-Nicolas par exemple. La fuite se serait produite à 20 ou 30 mètres sous la surface, vers le milieu du fleuve. Imaginez que l'événement soit survenu au mois de janvier et qu'il n'ait été détecté que par hasard, deux semaines plus tard. Imaginez toutes ces années où l'île d'Orléans serait par la suite souillée de marées noires.

Projection fantaisiste? Pas si sûr! Elle est calquée pour l'essentiel sur le déversement survenu en juillet 2015 en Alberta. Selon la compagnie Nexen, propriétaire, l'oléoduc à double paroi nouvellement construit était doté d'équipements dernier cri permettant de déceler les fuites. Ce scénario s'inspire également du projet de Trans-Canada qui veut construire un oléoduc de 42 pouces de diamètre transportant quotidiennement plus d'un million de barils de pétrole des sables bitumineux vers les marchés étrangers, en traversant le fleuve Saint-Laurent à Saint-Augustin.

En cas de déversement tel celui causé par Nexen, imaginez les quais de St-François, de Sainte-Pétronille ou de Saint-Jean, la marina de Saint-Laurent, les oies blanches de St-Pierre jusqu'à Sainte-Famille. Que deviendraient les berges?

Le fleuve Saint-Laurent et notre île ont une valeur incalculable, que l'on soit aubergiste, restaurateur ou agriculteur, que l'on soit un résident installé directement sur les rives ou à l'intérieur des terres. Le fleuve est un atout incomparable pour les gens d'affaires et ils savent en reconnaître les bienfaits.

Pourtant, des compagnies pétrolières sont prêtes à prendre des risques énormes, non seulement avec leurs capitaux, mais avec l'île d'Orléans et avec notre fleuve qui ne leur appartiennent pas. Dès maintenant, des convois ferroviaires se pointent à Sorel où les bateaux-citernes sont chargés et retournent à l'Atlantique en passant devant chez nous. Les convois de pétrole de la compagnie Chaleurs vont longer le fleuve et la rivière Matapédia pour se rendre au Nouveau-Brunswick. Le Port de Québec se dirige vers la construction d'infrastructures capables de charger du pétrole à bord de bateaux-citernes; la baie de Beauport, en face de la pointe ouest de l'île, en est la première victime.

Tout ça pour du pétrole que les États-Unis ont refusé sur leur territoire (projet Keystone), comme l'a fait la Colombie-Britannique (projet Gateway)! Les déversements, les échouements, les collisions ne seraient que pour nous? Qui plus est, les moyens techniques pour contrer ces avaries ne sont pas au point ou n'existent tout simplement pas.

C'est à nous, gens de l'île, de défendre le fleuve et notre territoire. Nous avons minimalement un devoir de précaution, c'est-à-dire, avant la catastrophe, nous avons l'obligation de refuser de prendre tout risque associé à tout type de transport de pétrole bitumineux. C'est vrai pour nous, c'est vrai pour ceux et celles qui nous représentent.

Personnellement, j'ai choisi de me joindre au groupe citoyen STOP oléoduc île d'Orléans qui travaille en ce sens localement. Nous avons des contacts avec d'autres groupes similaires dans la province. J'en fais une invitation à défendre le fleuve!

Jean-Claude St-Amant

Saint-François, IO

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer