Un magnifique documentaire

L'abbé Raymond Gravel... (Photothèque La Presse)

Agrandir

L'abbé Raymond Gravel

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

À Télé-Québec, le jeudi 13 août, on a présenté un magnifique documentaire de Patrick Brunette sur l'abbé Raymond Gravel, Raymond Gravel, un sacré curé!.

Impressionné par le côté rebelle du prêtre, le réalisateur a tenu à lui rendre un vibrant hommage, même si celui-ci a pris ses distances avec l'institution. Dans la revue Fugues du mois d'août, on peut lire entre autres : «Moi, j'ai rejeté l'Église catholique en me faisant apostasier, débaptiser parce que cette Église me rejette. Lui était un combattant, et il croyait dur comme fer qu'en restant dans cette même Église, il pourrait la faire cheminer, évoluer. Je respectais grandement son esprit combatif, son envie de faire avancer l'Église sur des sujets comme le mariage gai, l'avortement, l'ordination des femmes... Raymond était une bibitte attachante. Ce film, c'est ma façon de garder sa mémoire bien vivante.» Comme prêtre, il a voulu incarner le plus possible le message d'amour et de compassion du Christ. Par exemple, dans son accompagnement spirituel de sidéens en phase terminale, il s'allongeait près d'eux et leur serrait la main, parfois jusqu'au dernier soupir... Un véritable candidat pour la canonisation!

L'Église dont je rêve, c'est celle qui sera donc capable de canoniser tous les abbés Raymond Gravel de ce monde et de les offrir en modèle : d'abord aux futurs prêtres et aux jeunes en discernement vocationnel. Les évêques et les prêtres qui l'ont encouragé au fil des ans dans ses prises de position : puissent-ils, à sa suite, continuer la lutte, si je puis ainsi m'exprimer, afin d'instaurer une «Église dans le monde de ce temps». Lors des funérailles de ce «pasteur selon le coeur» (Yves Samson), son évêque, Mgr Gilles Lussier, a été vraiment inspiré quand il l'a qualifié de prophète. Comme tous les prophètes, il a été dérangeant. Bien que l'abbé Gravel ait été sans nul doute une «patate chaude» pour son évêque, des remerciements devraient aussi être adressés à Mgr Lussier pour l'avoir protégé, lui avoir fait confiance, l'avoir soutenu dans son ministère, l'avoir reconnu comme un prophète. En terminant, merci, M. Brunette pour ce superbe et émouvant témoignage envers ce grand témoin de l'Évangile, ce «sacré curé»!

Jean-Charles Castillou, Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer