Québec, la ville de Ti-Mé

Selon la porte-parole de la Ville de Québec,... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Selon la porte-parole de la Ville de Québec, Marjorie Potvin, la distribution des sacs de porte-à-porte au Canada est une première canadienne.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Ti-Mé serait heureux de vivre dans la belle ville de Québec, la capitale de la province de Québec, et de partager ses beaux sacs verts ou transparents avec le maire Labeaume : tous les deux pourraient échanger pendant des mois sur ce qu'ils mettent dans leurs vidanges.

Le maire Labeaume, reconnu pour être un grand antidémocrate, a une fois de plus imposé à ses citoyens sa façon de voir unilatérale sans aucune consultation, cette-fois sur la gestion des ordures ménagères et comment redevenir de grands pollueurs en utilisant des millions de sacs de plastique annuellement qui seront incinérés - donc plus de pollution et de particules au-dessus des têtes des citoyens de Limoilou.

Tout ce que l'administration Labeaume a fait, c'est d'organiser de médiocres rencontres récemment non pas pour consulter les citoyens, car tous les dés étaient jetés, mais pour faire savoir que tout devait se faire comme ceci ou comme cela, et plus question de bac bleu au chemin pour déposer vos déchets. Chers locataires, achetez-vous des sacs et faites vivre à grands frais les multinationales du pétrole et les quincailleries!

Bravo Équipe Labeaume, car comme modèle de gestion exemplaire des déchets, c'est de loin le pire retour en arrière du monde civilisé, alors qu'en Amérique du Nord, les grandes villes, d'autres provinces ou d'autres États visent à faire disparaître de leur territoire les sacs de plastique.

Il faut être parmi les pires gestionnaires pour agir ainsi et n'avoir aucun respect de l'environnement pour se comporter comme le fait le maire Labeaume et ses zouaves.

Aux citoyens de la grande région de Québec, réagissez à ce délabrement de votre environnement et protestez face à ce que fait le maire Labeaume en lui écrivant directement ainsi qu'au ministre de l'Environnement, David Heurtel, dont l'adresse apparaît sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.

Il faut cesser de tout accepter et de tout gober de Régis Labeaume, qui crie et malmène la population ou qui que ce soit qui dit le contraire de ce monsieur.

La démocratie existe et Régis Labeaume n'a pas été élu pour agir seul, mais bien pour agir en consultant la population; sinon, c'est identique à ce qui se passe en Russie comme le fait Poutine, soit l'absence totale de démocratie.

Jean-Claude Bernier

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer