Une stratégie qui prend l'eau

Bateaux de croisière amarrés au port de Québec... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Bateaux de croisière amarrés au port de Québec

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Soleil

Le 20 février, le gouvernement québécois annonçait son Programme Stratégie maritime - volet tourisme, qui vise le développement et le renforcement de l'offre touristique québécoise afin de faire du tourisme une industrie compétitive, durable, innovante et attractive pour les visiteurs du Québec et des marchés extérieurs. Ce programme s'inscrit dans le cadre de la Stratégie de mise en valeur du Saint-Laurent touristique 2014-2020 et soutient la mise en oeuvre du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020.

Ainsi, 30 millions $ sont maintenant dédiés à ces actions qui pourront être comptabilisées deux fois, soit au Saint-Laurent et au développement touristique. Plus précisément, l'on veut «soutenir la structuration de l'offre des routes et des circuits touristiques liant les pôles du Saint-Laurent. Par structuration, on vise la réalisation de projets permettant de relier entre eux les pôles touristiques, de consolider l'offre touristique des pôles ou entre ceux-ci, de rehausser l'expérience et de susciter les déplacements...» 

Les intentions théoriques fort louables ne font cependant pas le poids devant les nombreux illogismes qui sont associés aux méthodes pour atteindre ses objectifs. Regardons un peu plus en avant les critères de sélections. On nous parle de projets pour PME qui auront une aide de 33 1/3 % pour le secteur privé et dont le montant minimal de dossier est de 100 000 $, excluant de nombreuses dépenses inhérentes à tout projet. Cela revient donc à dire que, pour aider les petites entreprises en régions vivant des difficultés de marchés, la solution envisagée est qu'elles lancent de nouveaux projets de 400 000 $ et plus? Et ce en lien avec les sept directions choisies par les intervenants gouvernementaux? 

Est-ce bien cela la vision de développement? Bien sûr, vous pourrez faire comme plusieurs le font déjà dans de multiples régions, soit créer un organisme à but non lucratif (OBNL). Ainsi, vous aurez le loisir d'augmenter vos demandes gouvernementales jusqu'à concurrence de 80 % de votre projet. 

Ah oui, j'oubliais, il existe quelques restrictions à cette formidable stratégie de développement. Ne sont pas admissibles les projets de services liés directement à l'hébergement, de commerce de détail, du secteur de la restauration, déjà réalisés ou en cours de réalisation, liés à la vente et la consommation d'alcool, du secteur des jeux de hasard.

Donc, les secteurs fortement recherchés par nos visiteurs et qui auraient besoin d'un sérieux coup de barre en terme de qualité ne sont pas admissibles. Il ne reste donc qu'à tous demander à nos instances locales de créer des OBNL pour la création de ports de plaisances, car c'est à peu près tout ce que l'on peut faire avec ce type de programme.

J'ai la nette impression que nos décideurs politiques sont demeurés dans les années 70 et sont incapables d'en sortir.

Une stratégie de développement n'est pas une banque qui se spécialise dans un créneau appelé «fleuve» ou «tourisme» et attend que quelqu'un se présente avec un projet. Que les banques ne financent pas un projet, où qu'il soit, est un signe. Que l'État veuille prendre des risques pour aider est une bonne chose, mais le faire par des modèles qui ont démontré leurs non-viabilités à long terme en est une autre. Et les fausses viabilités déguisées sous des aides indirectes ne passent plus auprès d'une population plus éduquée et informée qu'en 1970. 

Il vous faut revoir vos modèles par des discussions franches avec les entrepreneurs et travailler sur de nouvelles méthodes de suivis des approches qui auront été mises en places. Vous avez du boulot devant vous. L'époque des éclaboussures de millions dans les communiqués qui ne donnent rien sur le terrain des vaches est révolue. 

Denis Bélanger, Saint-Fabien

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer