Expulsion déguisée

Un résident de Saint-Augustin a l'impression d'assister à... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Un résident de Saint-Augustin a l'impression d'assister à un processus d'expulsion déguisé.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Depuis plusieurs semaines, on parle de l'augmentation faramineuse des taxes à Saint-Augustin-de-Desmaures. Cependant, je veux souligner que ce processus était déjà amorcé depuis plusieurs années. Voici le témoignage d'un voisin.

«J'habite la municipalité depuis 1973. J'ai généralement éprouvé de la satisfaction pour les services de cette municipalité, mais il faut dire que ces six dernières années, j'ai l'impression d'assister à un processus d'expulsion déguisé. En effet, mon compte de taxes municipales est passé de 2863,63 $ en 2009 à 3930,47 $ en 2014, puis à 4 863,48 $ cette année. J'habite sur la rue Saint-Félix et je sais que ma propriété a vu sa valeur augmenter de beaucoup. Cependant, il faut dire que si je suis obligé de vendre ma propriété pour en payer les taxes, je ne gagne vraiment rien. 

Mes revenus qui ne dépassent guère les 40 000 $ augmenteront d'au plus 0,9 % cette année, alors que mes taxes, elles, augmentent en moyenne, si mon calcul est bon, de 12 % annuellement depuis les six dernières années. À ce rythme, je serai très rapidement chassé de chez moi, même si je n'ai rien à voir avec l'augmentation de la valeur de ma propriété. Lors de sa dernière campagne électorale, monsieur Couillard avait relevé cette difficulté et avait suggéré pour ce type de propriétaire (les personnes âgées à revenu modique) un gel ou un aménagement de taxes. 

Trois entités doivent s'entendre pour un règlement raisonnable de cette situation, à savoir le gouvernement provincial (à cause des fusions), la Communauté métropolitaine et la municipalité. Il nous paraîtrait plus humain de concevoir un règlement tripartite qui laisserait au contribuable un déboursé plus équitable à fournir. Un tiers serait versé par les citoyens (ce qui constitue déjà une augmentation de taxes de 8 %) et le reste à la discrétion des deux autres parties.

L'an prochain, j'ignore à qui je verserai mes taxes, à la Communauté métropolitaine ou à la municipalité de Saint-Augustin. J'ose croire que, de toute façon, un pareil cirque ne se reproduira plus jamais. Pourquoi nos administrateurs actuels se disent-ils tous deux (la municipalité et la communauté métropolitaine) impuissants à ne pas dépasser la décence?»

Émile Fecteau, Saint-Augustin-de-Desmaures

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer