Un regard insolite sur l'étrange famille de Jésus

Contrairement à l'image de la crèche, la famille... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Contrairement à l'image de la crèche, la famille de Jésus est remplie d'histoires étranges, raconte l'auteur.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Soleil

Noël est un moment privilégié dans l'année pour passer du temps avec nos proches. On nous fait croire que les problèmes n'existent plus et que les familles sont parfaites. Cependant, toutes les familles ont leurs difficultés. Il arrive souvent qu'une personne soit marginalisée par les autres à cause de sa différence.

Contrairement à l'image de la crèche, il en est de même pour la famille de Jésus. Elle est remplie d'histoires étranges. En effet, parmi ses ancêtres, on retrouve des personnages assez incongrus, loin des clichés. Regardons quelques-unes de ces situations marginales présentées par la généalogie de Jésus dans l'Évangile selon Matthieu. Nous découvrirons une tout autre histoire de la «sainte» famille... 

Scandale, des femmes aux moeurs douteuses!

Habituellement, les textes bibliques ne mentionnent pas les femmes dans les généalogies. Pourtant, Matthieu insère quatre femmes dans la liste des ancêtres de Jésus. Il aurait pu choisir des matriarches comme Sarah, Léa ou Rachel. Au contraire, on retrouve Tamar qui a une relation incestueuse avec son beau-père, Rahab une prostituée, Ruth une étrangère et Bethsabée qui a été objet de la convoitise du roi David qui a une relation sexuelle avec elle et fait tuer son mari. Ces femmes ont des unions sexuelles scandaleuses. Pourtant, sans ces relations hors normes, la lignée menant à David et à Jésus n'aurait pas été possible. La tradition rabbinique a interprété ces unions apparemment honteuses comme étant positives. L'Évangile de Matthieu termine sa généalogie en introduisant Marie qui est soupçonnée elle-même d'avoir conçu Jésus dans une relation adultère (Mt 1,18-25). 

Des rois polygames et meurtriers

La polygamie était pratiquée par plusieurs ancêtres de Jésus. Le champion à ce titre est le roi Salomon qui, selon le livre des Rois, avait 700 femmes et 300 concubines! La vie sexuelle des rois de la généalogie de Jésus est marquée par le pouvoir, la politique et parfois par la violence. Comme tous les rois de cette époque, ils vont en guerre, mais leur violence nous paraît parfois horrible et injustifiée. Par exemple, Achaz et Manassé ont offert leurs propres fils en sacrifice pour avoir la faveur divine!

Des gens ordinaires

Le tiers des personnages de la liste des ancêtres de Jésus sont des illustres inconnus. Il y a donc aussi une grande place pour des «gens ordinaires» qui ont probablement vécu les mêmes sortes de situations familiales propres à cette culture. Le Messie proposé par l'Évangile de Matthieu est né dans une famille ordinaire au destin extraordinaire.

Un portrait de famille surprenant

En somme, l'histoire familiale de Jésus porte toutes sortes de situations: des harems royaux, de la prostitution, des meurtres, un viol, un inceste... Jésus ne provient pas d'une famille sainte et parfaite! Au contraire, sa lignée comprend des personnages peu recommandables ainsi que des gens ordinaires. Dieu a choisi ceux et celles qui sont en dehors des normes, notamment sur le plan de leur sexualité. Dès ce premier chapitre, on peut se douter que Jésus sera lui aussi du côté des personnes marginalisées puisqu'il partage leur destin par ses propres origines. La lecture du début de l'Évangile Matthieu peut nous aider à voir la valeur de ceux et celles qui sont jugés hors normes dans notre société. On reproche souvent à l'Église de juger les personnes vivant une sexualité différente. Pourtant, c'est justement dans une famille marquée par ces situations qu'est né Jésus. La Bible raconte des histoires humaines et enseigne à y reconnaître la présence de Dieu, même dans les contextes les plus ordinaires ou les plus scandaleux. Ainsi, en cette saison, profitons du temps avec nos familles, si éclatées ou ordinaires soient-elles!

Sébastien Doane, doctorant

Faculté de théologie et de sciences religieuses, Université Laval

Chargé de cours, Faculté de Théologie et de Sciences des religions, Université de Montréal

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer