Tirer profit du pétrole

Le superpétrolier Minerva Gloria, devant Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans récemment.... (Photo fournie par Jacques Samson)

Agrandir

Le superpétrolier Minerva Gloria, devant Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans récemment.

Photo fournie par Jacques Samson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

À la suite du dépôt de projets de pipelines ainsi que du transport du pétrole sur le Saint-Laurent par superpétroliers, les députés péquistes mènent la charge avec comme arguments évidents les préoccupations environnementales et l'impact négatif pour le Québec du développement des sables bitumineux albertains. 

Aussi limpide que l'eau d'un ruisseau, la stratégie du gouvernement Harper étant de sortir le pétrole albertain à tout prix, le Québec devient, semble-t-il, la stratégie de passage la plus facile à mettre en oeuvre. Mais doit-on continuer à marteler un discours négatif - de victime -, ou plutôt faire un constat réaliste de la situation et se définir une stratégie proactive? 

Quelles sont les évidences? La plupart de ces projets seront réalisés. Pourquoi? D'abord, parce que, pour l'essentiel, ils sont de compétence fédérale. Ensuite, le gouvernement libéral les accepte presque d'emblée et, enfin, une partie importante de la population ne s'y opposera pas, convaincue, à tort ou à raison, que les projets généreront des retombées économiques au Québec. 

Devant ces faits, à quelle analyse l'aile parlementaire du PQ devrait-elle se livrer, au-delà de la vigilance envers les aspects environnementaux de ces projets? 

Si tous ces projets se concrétisent, quelle serait la position stratégique d'un Québec éventuellement indépendant? En position de négociation, elle serait plus forte, car le Canada devrait tenir compte de l'impact de ces installations sur son économie. 

Le PQ devrait renouveler son discours. Comment? En exigeant que l'utilisation de notre territoire ne soit consentie que dans la mesure où nous percevrons une redevance en contrepartie, applicable sur tout baril de pétrole qui transite par notre territoire. Selon l'Institut de recherche en économie contemporaine, une taxe de six cents le litre rapporterait, si les projets de pipelines se réalisent, 5,2 milliards $ par année.

La proposition n'est pas nouvelle, la Colombie-Britannique ayant osé la revendiquer avant nous. Il est d'ailleurs surprenant que le PQ n'ait pas fait sienne cette idée pendant qu'il était au pouvoir. Le PQ devrait proposer au gouvernement de s'engager à ce que les sommes qui seraient générées par ces redevances soient dépensées par le Québec de la façon suivante :

  • 40 % de ces sommes seraient réservés pour créer un fonds de protection en cas d'accidents environnementaux; ce fonds serait créé pour couvrir la part québécoise, si le fédéral prend l'engagement de réserver annuellement un fonds de taille identique pour la même fin. Les promoteurs devraient aussi offrir des garanties suffisantes.
  • L'autre 60 % serait alloué exclusivement pour supporter la création de nouveaux emplois, donc augmenter le PIB de façon à diminuer la péréquation. Il serait réparti à parts égales entre le développement sur notre territoire des technologies vertes, le transport électrique y compris, et pour l'autre moitié, pour l'appui au développement des PME manufacturières. 
Cette approche permettrait aussi au PQ de dire à nos concitoyens que l'apport du Québec aux subventions du pétrole albertain pourrait trouver écho dans l'économie québécoise, si elle était acceptée, la balle étant ainsi renvoyée dans le camp fédéral et celui du gouvernement Couillard. 

Renaud Lapierre 

ex-sous-ministre adjoint à l'énergie

Lac-Beauport

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer