Course à la direction du PQ: PKP doit se présenter

Nicole Léger... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Nicole Léger

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil
Harold Lebel... (Collaboration spéciale Carl Thériault) - image 1.0

Agrandir

Harold Lebel

Collaboration spéciale Carl Thériault

Le Parti Québécois est un grand parti dont l'objectif premier est de faire du Québec un pays. Les Québécoises et les Québécois pourront ainsi davantage construire une société à leur image, prospère et solidaire. En tant que sociaux-démocrates, il est donc important pour nous que le Québec soit doté d'un filet social qui permet notamment l'égalité des chances et l'égalité des personnes.

Présenter Pierre-Karl Péladeau par la seule fonction d'un homme d'affaires n'est pas la démonstration de ce qu'il est véritablement. Nous avons découvert en lui un homme de conviction, sensible aux causes qui nous tiennent à coeur. Nous sommes convaincus qu'il possède les qualités pour diriger une société comme la nôtre, une société préoccupée par les questions d'environnement, de santé et d'éducation, une société éprise de justice et d'équité.

Créer la richesse, pour mieux la distribuer, demeure le défi constant de notre formation politique. L'arrivée de Pierre-Karl Péladeau apporte au Parti Québécois le souffle nouveau pour mieux reconstruire et pour mieux faire face aux nombreux défis que le Québec aura à relever. Il a bien compris que la politique, c'est autre chose que les affaires. Son expérience à la tête de l'une des plus grandes entreprises du Québec a fait de lui un homme d'affaires aguerri.  Le chef du Parti Québécois doit avoir la capacité d'être à la tête d'une formation politique qui a de grandes ambitions pour le Québec, mais aussi d'avoir la capacité d'être un premier ministre qui a une vision et qui déploie tous les efforts pour construire le Québec sur ces valeurs profondes. Les Québécoises et les Québécois ont besoin de Pierre-Karl Péladeau. Il a maintes fois démontré son amour pour le Québec, son désir de le voir grandir et d'assumer pleinement son destin comme toutes les grandes nations de ce monde. Pierre-Karl Péladeau incarne cet esprit de gagnant et de cette capacité d'exercer un leadership convaincant pour mener à bon port ce vaisseau amiral et le projet national qu'il porte.

C'est aussi parce que nous découvrons un homme de coeur et un homme de famille que nous invitons Pierre-Karl Péladeau à poser sa candidature comme chef du parti de René-Lévesque et que nous l'appuierons dans cette course.  Nous pensons très sincèrement, en tout respect pour nos collègues qui seront candidates ou candidats dans la course qui s'annonce, que Pierre-Karl Péladeau représente un tout nouveau leadership jamais connu au Parti Québécois. Le Parti Québécois et le Québec ont besoin de ce nouveau leadership.

Il a profondément à coeur le développement du Québec. Il a contribué, par des centaines de façons, à soutenir la culture québécoise, l'entrepreneuriat et les causes caritatives. On le connaît moins sur sa vision plus sociale, mais nous avons eu la chance de discuter avec lui de notre programme social-démocrate au Parti Québécois et de certaines de nos politiques.  

Il est très sensible au développement de notre tissu social, de nos régions et de la création d'emplois. Nous l'avons souvent entendu défendre le modèle québécois fait d'institutions économiques et de programmes sociaux. Nous lui devons des centaines et des centaines d'emplois créés par son leadership. S'il se porte candidat, il aura l'occasion de démontrer cette facette importante de lui et de vous convaincre comme il a fait avec nous.

''Comme ministre de la Famille et également comme ministre à la Lutte contre la pauvreté, j'ai mis en oeuvre des politiques sociales qui correspondaient à ces valeurs et qui donnaient un sens à mon engagement politique.  Cela a été de répondre aux besoins des gens et des familles, d'améliorer la condition humaine, de prendre soin de notre monde, de nos enfants et de nos jeunes par l'éducation, de lutter contre les inégalités qu'elles soient sociales, économiques ou sexistes et que ce soit au Québec qu'il fasse bon vivre. J'ai confiance en Pierre-Karl Péladeau  pour qu'il poursuive ces politiques qui nous sont chères, notamment celle de la politique familiale du Québec et de relever le défi de la réussite scolaire, pour en avoir discuté ensemble, mais surtout pour nous mener vers ce pays à la hauteur de ce que nous sommes et pourrions mieux devenir''.

''Je suis membre de ce parti depuis trente ans et je le connais très bien. Je sais qu'il constitue le meilleur véhicule pour que puisse se réaliser ce en quoi je crois profondément: l'indépendance du Québec. Pour que progresse ce qui m'a toujours motivé et qui est le coeur de mon engagement: le développement des régions. Pour qu'on puisse également ne pas oublier nos racines et nos premiers combats et qu'on puisse faire une plus grande place à ceux qui travaillent pour le bien de tous: le milieu communautaire et social. J'estime que le Parti Québécois est le mieux placé pour que mes convictions et mon engagement trouvent la voie de l'accomplissement. Depuis avril dernier, je découvre en Pierre-Karl Péladeau un collègue attentif, à l'écoute des autres, un homme d'équipe. Je serai fier de travailler avec lui pour relancer le parti, pour se rapprocher de nos membres, pour refaire notre programme, un programme qui colle à la réalité du Québec et de ses régions. Je le crois tout à fait apte à diriger la destinée du Québec et sa marche vers la liberté et l'indépendance''.

Cet homme de vision et de réussite, ce père de famille comblé est un grand homme d'État en devenir. Nous voulons contribuer à ce que sa réflexion se traduise par le dépôt de sa candidature. Jour après jour, les gens sont témoins de la dureté de la vie politique, parfois impitoyable. Les adversaires ont peur de lui et il se fait attaquer sans cesse, car il est unique et d'une envergure incontestée. On n'en ferait pas tant s'il n'était pas redoutable pour eux. Cela démontre sa grande capacité. C'est donc pour nous, au Parti Québécois, une occasion significative. Nous ne voudrions pas qu'il remette en question sa réflexion de se porter candidat à la chefferie.

Le Parti Québécois, ses militantes et ses militants ont besoin de Pierre-Karl Péladeau et nous l'invitons à poser sa candidature. Il aura tout notre appui et nous souhaitons celui de la majorité des militantes et des militants du Parti Québécois.

Nicole Léger 

Députée de la circonscription de Pointe-aux-Trembles

Porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éducation 

primaire et secondaire et de persévérance scolaire

Ex-ministre de la Famille

Ex-ministre à la Lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Harold LeBel

Député de la circonscription de Rimouski

Porte-parole de l'opposition officielle en matière de lutte à la pauvreté,

de solidarité et d'économie sociale

Membre du cabinet de plusieurs premiers ministres du Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer