Point de vue

Rivière Romaine: il est urgent que le gouvernement agisse

Nicolas Boisclair (photo) et Roy Dupuis soutiennent qu'il... (RIDM)

Agrandir

Nicolas Boisclair (photo) et Roy Dupuis soutiennent qu'il faut annuler les barrages hydroélectriques Romaine 3 et 4 pendant qu'il en est encore temps.

RIDM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Cette semaine, le rapport final de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec a été coulé aux médias et il est maintenant en ligne. Ce rapport recommande «Que soit étudiée sans délai l'opportunité de suspendre les investissements dans le complexe de la Romaine-3 et de la Romaine-4».

Le rapport confirme ce que le film Chercher le courant a présenté au Québec il y a trois ans. Il n'y aurait plus preneur pour l'hydroélectricité québécoise du XXIe siècle, sinon en la vendant à perte aux clients industriels et à l'exportation. Les données qui permettaient de juger de la non-rentabilité de ces barrages existaient depuis près d'un an lorsque le chantier fut lancé en mai 2009. La crise économique était bien installée et le gaz de schiste sortait déjà à profusion dans le nord-est des États-Unis.

À qui profite l'endettement du Québec?

Sommes-nous en train de dépenser des fonds publics au seul profit de firmes de construction, et ce au détriment du portefeuille d'Hydro-Québec, du gouvernement et, par extension, du peuple québécois?

Malheureusement, les mois s'écoulent et nous craignons que la Commission Charbonneau ne s'en tienne qu'à des histoires d'intimidation et de violence sans élucider la question de fond: comment les dirigeants de l'époque, Jean Charest, Thierry Vandal et Nathalie Normandeau ont-ils pris la décision de lancer ce chantier et sous quelle influence?

Quelqu'un se lèvera-t-il enfin au sein du gouvernement péquiste actuel?

· En 2009, Sylvain Gaudreault avait crié haut et fort en commission parlementaire que le projet Romaine était trop dispendieux.

· Jean-François Lisée avait prédit sur son blogue en 2011 que la centrale Romaine-4 ne serait pas construite.

· En 2013, Martine Ouellet a mis en branle la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec. Le rapport de ladite commission recommande de considérer la suspension de Romaine-3 et 4.

Qu'est-ce que ces ministres, désormais sortis des bancs de l'opposition feront des conclusions de ce rapport? Vont-ils enfin amener le Québec dans le XXIe siècle énergétique ou céder aux intérêts politiques partisans?

Le Québec est à la croisée des chemins. Le projet hydroélectrique de la Romaine doit être arrêté pour les mêmes raisons économiques que Gentilly-2. Il est absurde de dépenser des milliards en argent public pour de l'électricité produite à perte.

Si Hydro-Québec veut exporter de l'électricité à profit, elle doit être générée ou économisée à moins de 4 cents/kWh. Il faut annuler les barrages hydroélectriques Romaine 3 et 4 pendant qu'il en est encore temps. Le réveille-matin sonne pour le Québec depuis des années et il claironne «Endettement, destruction de rivières et absence de logique économique élémentaire». Nos élus l'entendent-ils?

Roy Dupuis, cofondateur de la fondation Rivières et narrateur du film Chercher le courant

Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere, coréalisateurs du film Chercher le courant

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer