Hydro-Québec erre en laissant tomber l'industrie géothermique

.... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

.

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

Partager

Le Soleil

Sans grand bruit, Hydro-Québec a annoncé l'automne dernier la fin des subventions concernant l'installation de la géothermie résidentielle. Cette technologie est pourtant éprouvée et réduit de façon drastique la consommation d'électricité. Malgré un sursis imposé par la Régie de l'énergie jusqu'en mars, il semble que la société d'état préfère conserver son programme de recyclage de vieux réfrigérateurs, plutôt que d'encourager le développement d'une industrie aussi verte que durable. Hydro-Québec invoque que les gens intéressés par cette technologie l'installeront avec ou sans subventions.

Mis à part les gens de l'industrie géothermique, cette nouvelle n'a engendré que très peu de réactions dans les médias et la population. Pourtant, possédant une maison de 3000 pieds carrés équipée de cette technologie, je m'explique extrêmement mal ce silence quasi complet. En effet, ma facture hydroélectrique est de 92$ par mois, éclairage, chauffage et climatisation inclus. Le rendement et la fiabilité de cette technologie me surprennent agréablement et je la recommande sans aucune hésitation.

Par ailleurs, la vie m'amène à devoir changer de ville et ainsi à vendre ma maison et à en acheter une nouvelle. Cette situation m'a permis de constater une certaine ignorance devant cette technologie, y compris chez des entrepreneurs majeurs. Tout d'abord, je découvre que dans le cadre de la vente de ma maison, les acheteurs, malgré les preuves présentées, demeurent méfiants vis-à-vis de cette technologie et son rendement. D'un côté, les gens ne veulent pas défrayer le coût d'amortissement de l'équipement bien qu'il soit inférieur dans mon cas aux économies mensuelles. De l'autre, ils n'ont pas confiance en sa fiabilité alors qu'en six ans, aucun ajustement ou réparation n'a dû être effectué. De plus, alors que je cherche à acquérir une maison aux propriétés énergétiques semblables, je me heurte à une totale indifférence des constructeurs de maisons préfabriquées et entrepreneurs généraux. Autrement dit, en acquéra nt une maison neuve, je devrai gérer cet aspect moi-même puisque la plupart des entrepreneurs ne sont pas familiers avec cette technologie.

Ces constats m'amènent à conclure que la population, et beaucoup d'entrepreneurs, sont tout simplement peu, pas, ou mal informés concernant la géothermie. Selon moi, cela explique en grande partie le fait qu'Hydro-Québec conclut que seuls des «initiés» s'intéressent à leur programme géothermique. Bien sûr, la société d'État n'est pas la seule à blâmer devant le manque d'intérêt pour cette technologie verte. Cependant, lorsque l'on constate les campagnes publicitaires massives concernant le programme recyc-frigo, on se demande pourquoi le même effort n'a pas été consenti pour d'autres types d'économie d'énergie. Serait-ce parce que la revente d'hydroélectricité au sud de la frontière n'est plus aussi profitable? Poser la question c'est y répondre et démontre une vision de très court terme.

L'économie d'énergie se situe dans une idéologie de développement durable: le rendement à court terme ne devrait pas être le seul facteur à considérer. Ces dernières années, un nombre important de petites centrales furent aménagées sur des rivières de seconde importance en termes de potentiel de kilowattheures. À ce titre, le débat entourant le barrage de Val-Jalbert a fait grand bruit à la fin de 2012. Les groupes écologistes, la Fondation Rivières et des artistes se sont élevés contre ce projet qui réduira à quasi néant une chute prisée des touristes. Alors, devant ce coup de hache que porte Hydro-Québec à la géothermie, il est difficile de comprendre pourquoi ces mêmes groupes de pression ne défendent pas cette technologie; en implantant celle-ci, les économies d'énergie réalisées permettraient d'éliminer ce genre de projets problématiques et pourraient compenser la perte de production découlant du déclassement de Gentilly-II.

Marc-Olivier Gagné

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer