Point de vue

Décision douteuse de fermer Gentilly-2

Gentilly-2...

Agrandir

Gentilly-2

Partager

Le Soleil

Je ne crois pas que le gouvernement actuel avait toutes les données avant de prendre la décision de fermer la centrale de Gentilly-2 (G-2).Le Parti québécois (PQ) en avait fait une promesse électorale en écoutant certains groupes écologiques et antinucléaires. Ce gouvernement, porté au pouvoir le 4 septembre 2012, a confirmé la fermeture de G-2 pour le 31 décembre 2012. Quelle rapidité et quels impacts pour les régions concernées! De plus, cette décision détruit une filière énergétique de haute technologie pour le Québec. Une expertise qui sera perdue à jamais.

Voici les faits et les questions à se poser:

Du point de vue économique:

Il est surprenant de voir les coûts de la réfection de la centrale augmenter de plus du double en peu de temps. Lors des audiences publiques sur la réfection de G-2, pour prolonger la vie utile de la centrale jusqu'en 2040, le coût déposé par Hydro-Québec (H-Q) était de 1,9 milliard$ et le prix de revient de 7,2 cents le kilowattheure (c/kwh). Maintenant que le PQ est au pouvoir, Hydro-Québec dépose un coût de 4,3 milliards et 12,3c/kwh. Les faits: au Nouveau Brunswick, la réfection du réacteur semblable à G-2 a été complétée récemment à un  coût de 2,4 milliards$, même avec les problèmes de la privatisation de l'Énergie Atomique du Canada. En Corée du Sud, le même type de réacteur CANDU a pris moins de temps à faire cette réfection, et à un coût moindre. En Ontario, la réfection de deux réacteurs CANDU a coûté 4,2 milliards$, soit 2,1 milliards/réacteur. Le Québec sera le seul endroit à ne pas rénover une centrale de type CANDU6. La question qui se pose: comment ces coûts ont-ils augmenté en peu de temps? Pourquoi n'avons-nous pas pris en considération les vrais coûts de réfection de ces réacteurs CANDU, semblables à G-2? En plus, des employés de G-2 ont participé à ces réfections pour tirer des leçons en vue d'améliorer le projet de G-2. Avant que le PQ arrive au pouvoir, Hydro-Québec aurait dépensé 965 millions $ en équipements pour cette rénovation de G-2. Quelle perte.

Du point vue énergétique:

Cette centrale a fonctionné pendant environ 30 ans, avec une performance remarquable (plusieurs années avec un coefficient de disponibilité au-dessus de 80%, le parc hydraulique d'Hydro-Québec se situant à environ 60%). G-2 a joué un rôle de premier ordre dans le réseau, avec sa puissance de 685 MW et un coût de production très bas à 3c/kwh. En plus, elle avait une position stratégique dans le réseau de transport (près des centres de consommation). Ce réseau est caractérisé par le très grand éloignement des principaux centres de production. Dans ce contexte, G-2 permettait de stabiliser les tensions du réseau. Concrètement, G-2 contribuait à augmenter d'environ de 400 mW la capacité de transport du réseau 735KV. Maintenant, Hydro-Québec devra ajouter des compensateurs synchrones dédiés au contrôle des tensions. Dans un contexte instable de la demande énergétique, qui peut varier à court et à long terme, il aurait été sage de garder cette filière nucléaire afin de maintenir un niveau de connaissances et d'expertises dans cette technologie, et pour diversifier le parc de production.

Du point de vue sécurité de G-2:

Cette centrale CANDU a été exploitée de manière fiable et très sécuritaire par des travailleurs qualifiés et compétents. G-2 est très réglementée et étroitement surveillée par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN). Pendant ces 30 ans d'exploitation, les doses aux travailleurs ont été faibles et les rejets inférieurs de beaucoup aux normes de la CCSN. De plus, G-2 est soumise à un programme très élaboré de surveillance radiologique de l'environnement. Les accidents de Chernobyl, de Fukushima ou de TMI n'auraient pas pu arriver à G-2 à cause de sa conception, de la réglementation, de la qualification du personnel et de sa localisation.

Du point de vue impact de la fermeture de G-2:

Selon le cadre financier d'Hydro-Québec, dès la fermeture, il y a une perte d'actif d'environ 1,4 milliard$, que le gouvernement doit absorber, en plus des 965 millions$ dépensés récemment en équipements. Perte de l'ordre de 5TWh sur le bilan énergétique d'Hydro-Québec (soit un besoin en électricité d'une population d'environ 100 000 personnes), perte importante de l'apport régional (activité économique et fiabilité d'alimentation des industries locales). La majorité des 800 emplois spécialisés et bien rémunérés (ingénieurs, spécialistes, techniciens...) devront être relocalisés (déménagement, prime de départ?) et certains partiront à l'extérieur du Québec pour continuer leur carrière. Il restera environ 60 travailleurs dans quelques années, et 20 plus tard.

Du point de vue produits et expertises de G-2:

En plus de produire de l'électricité, saviez-vous que G-2 a produit des radio-isotopes pour les hôpitaux, qu'elle a formé des Chinois au centre de formation de G-2 pour leurs réacteurs CANDU et qu'elle a développé de l'expertise en essais non destructifs et en robotique que des entreprises québécoises ont pu exporter, ce qui a été rentable pour Hydro-Québec et le Québec?

Pour terminer, saviez-vous qu'il y a plus de 430 réacteurs en fonctionnement dans 31 pays, 61 en construction et 155 planifiés? Je crois que la production de l'électricité avec le nucléaire et les autres expertises de G-2 ont été profitables pour Hydro-Québec et le Québec. Mais il est regrettable que le PQ n'ait pas consulté plus. Pour moi et bien d'autres personnes, la décision reste douteuse et politique.

Henri Marois

L'auteur est un ingénieur retraité qui a travaillé pour Hydro-Québec en hydraulique et en nucléaire (entre autres à titre de directeur-adjoint Thermique et Nucléaire) pour la CCSN et pour l'Agence internationale de l'énergie atomique

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer