Témoignage

La chute Ouiatchouan en hiver

La chute Ouiatchouan à Val-Jalbert... (Photo courtoisie Pierre Leclerc)

Agrandir

La chute Ouiatchouan à Val-Jalbert

Photo courtoisie Pierre Leclerc

Partager

Le Soleil

Aujourd'hui, 15 décembre 2012, enfin, cette foutue barrière, qui nous bloquait jusqu'à présent l'accès à notre chute, était ouverte et j'avais l'occasion d'aller la revoir, en empruntant, en raquettes, les sentiers du Club Plein-air. Mais je n'ai pas passé la barrière, je n'ai pas pu...

Toutes les raisons étaient bonnes, je vais avoir trop froid, je ne suis pas suffisamment vêtue, je suis mal chaussée. En fait, toutes ces raisons étaient vraies, sauf que je savais qu'on devait éventuellement faire une longue marche en raquette. J'ai tout fait, inconsciemment, pour ne pas être en mesure d'y aller...

Je n'étais pas capable d'aller la voir. J'étais incapable d'aller la regarder, j'ai eu peur d'avoir trop mal, j'ai eu peur de m'effondrer devant elle, j'ai eu peur de n'avoir que mes larmes à lui offrir. J'ai eu peur juste à l'idée de penser qu'on allait lui enlever la vie durant toute cette saison, qui la rendait si belle.

Mais, aujourd'hui, j'ai quand même vu ma chute, je l'ai vue dans le fond des yeux d'un ami qui venait juste de la voir, pour la toute première fois, dans sa robe blanche, sa robe du dimanche. J'ai vu ma grande Dame, dans son regard, transformé, bouleversé, ému, par toute la magnificence, l'extraordinaire majesté qu'il venait de contempler. Je l'ai vue sur son visage lumineux, éclairé par elle. Je l'ai vue, gravée à tout jamais dans son coeur. Oui, je l'ai vue et je n'ai eu que mes larmes à lui offrir, mes larmes et l'immense désir de pouvoir lui dire, ne t'inquiète pas, tu vivras à jamais.

Gens d'ici et d'ailleurs, qui prétendez aimer la Ouiatchouan, l'aimez-vous vraiment? Si vous posiez sur elle, ne serait-ce que la moitié du regard de cet ami, si vous aviez ne serait-ce que le tiers de son coeur, alors, vous vous lèveriez et feriez absolument tout ce qui est en votre pouvoir pour la protéger à tout jamais. Pour que plus jamais on ne la menace, de quelque manière que ce soit.

Cette photo de la Ouiatchouan, dans ses atours d'hiver, regardez-la bien, car à compter de l'hiver prochain, cette merveille ne sera plus qu'un souvenir, un album de photos virtuel. Avec le projet de mini-centrale à Val-Jalbert, plus personne, ni vous, ni moi, ni les générations futures ne pourront contempler cette splendeur que la nature nous offre. Plus aucun regard ne pourra se porter sur elle. La chute en hiver n'existera plus, la chute en hiver ne coulera plus. Les promoteurs de ce projet le disent ouvertement. Quel besoin en a-t-on en-dehors de la saison touristique? « Val-Jalbert, en hiver, ne comporte aucun attrait». Regardez bien cette photo et dites-moi, honnêtement, si vous pensez la même chose. C'est une photo que vous voyez et elle ne peut pas rendre ce que vous pourriez ressentir si vous étiez là, devant elle, les yeux pleins de cette indescriptible beauté, et sa musique plein vos oreilles. Le visage couvert de ses embruns...

Je suis dévastée, profondément triste et ne sais plus quoi faire, quoi dire pour que ce projet dévastateur et inutile s'arrête, et que vive encore, durant tous les hivers à venir, et pour l'éternité, cette chute et sa sculpture de glace, à tous les jours différente, à chaque jour plus belle. Je ne peux que vous dire, venez la voir pendant qu'elle est toujours là. Et faites quelque chose pour qu'elle y demeure. Si rien ne se passe, si rien ne change, la chute Ouiatchouan vit son dernier hiver. Ne laissons pas cette chute pousser son chant du cygne. Ne tuons pas la beauté du monde.

Marie Néron, Roberval

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer