Point de vue

La fête du football universitaire

C'est au nouveau stade couvert de l'Université Laval... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

C'est au nouveau stade couvert de l'Université Laval que s'affronteront, demain le 10 novembre, pour la Coupe Dunsmore, le Rouge et Or de l'Université Laval et le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Le Soleil

Nous voilà rendus aux trois fins de semaine les plus intéressantes du football universitaire, tant au Québec qu'au Canada. En effet, les finales de Conférence (Québec, Ontario, Canada Ouest et Maritimes) prennent place cette fin de semaine alors que le samedi 17 novembre prochain sera consacré aux demi-finales canadiennes (Coupes Mitchell et Uteck). La grande finale suivra avec la présentation de la Coupe Vanier à Toronto le 23 novembre prochain avec une forte possibilité de voir une de nos équipes universitaires québécoises s'y retrouver.

D'année en année, le football universitaire québécois gagne en popularité et jouit d'une couverture médiatique en augmentation. Toutefois, certaines dimensions doivent être améliorées si nous souhaitons que cette fête soit célébrée avec toute la signification qu'elle possède et tout le panache et l'enthousiasme qu'elle mériterait.

Il est urgent qu'une première université de l'Est du Québec se joigne à la compétition. Que ce soit à Saguenay avec l'Université du Québec à Chicoutimi ou à Rimouski avec l'Université du Québec à Rimouski. À terme (donnons-nous un horizon de cinq à sept ans), ces deux universités devraient d'ailleurs faire partie des équipes de la Conférence Québec. Les raisons qui justifient ces ajouts sont nombreuses:

- l'engouement et la performance des jeunes francophones québécois au niveau du football scolaire depuis une dizaine d'années;

- le développement des régions et le sentiment d'appartenance tant valorisé et recherché;

- la culture sports-études qui aide les garçons à demeurer à l'école;

- la possibilité de développer de saines rivalités sportives régionales à travers tout le Québec;

- le développement d'un «produit télévisuel sportif pan-québécois de haut niveau» susceptible de générer des retombées positives  sur les plans économique, sportif  et social, sans compter les effets intangibles mais réels au niveau de l'appartenance au Québec et du rapprochement entre les régions;

- la revalorisation des études et des universités en région et enfin;

- une meilleure distribution des étudiants-athlètes francophones de pointe entre les programmes de football universitaire (le Rouge et Or, les Carabins et le Vert & Or devront partager ces  fameux joueurs tant convoités);

- L'amélioration des stades pour les spectateurs... et les joueurs.

Une visite dans chacun des six stades en usage présentement par les équipes de la Conférence Québec convaincra quiconque qu'au moins cinq de ces stades doivent subir des transformations pour mieux desservir les spectateurs. En voici des exemples, sans égard à la mention du stade, afin de susciter du leadership et de la vision de la part des autorités qui ont sûrement à coeur le raffinement de ce «diamant brut» qu'est le football universitaire au Québec:

- remplacement des toilettes mobiles par des emplacements sanitaires complets et fonctionnels;

- remplacement  du gazon naturel par un «turf football» de qualité;

- remplacement des banquettes par des sièges fixes individuels confortables;

- augmentation de la capacité d'accueil à un seuil de 10 000 spectateurs pour les équipes universitaires francophones;

- création de salles de presse, de loges corporatives et d'emplacements stratégiques pour la radio et la télédiffusion.

La promotion du football universitaire québécois

Malgré l'augmentation du nombre de partisans à Sherbrooke, Montréal, Québec et partout en province au fil des 10 dernières années, la promotion fait encore défaut. Pourtant, la qualité du spectacle est incomparable. Pour paraphraser le juge Gomery en parlant maladroitement de sa Commission: «C'est le meilleur show en ville». Dans les faits, les Québécois sont de plus en plus nombreux à le croire et les amateurs  de football universitaire se multiplient d'une saison à l'autre. C'est pourquoi chaque semaine de football universitaire - il y en a 9 dans la Conférence Québec - devrait être un happening pour les amateurs et les informations concernant les matchs et les équipes en présence devraient être mises en évidence par les principaux médias nationaux. Bien sûr, il ne s'agit pas de dénigrer ce qui se fait déjà (bravo à R-C pour la diffusion d'un match par semaine), mais plutôt de l'améliorer et le bonifier pour amener ce créneau sportif à sa pleine  maturité et en faire profiter le Québec sportif tout entier. À quand une émission d'avant-match digne de ce nom visant à faire connaître les principaux joueurs de chaque équipe en présence? À quand une plage horaire télévisuelle hebdomadaire consacrée aux meilleurs moments de chaque match de la semaine? À quand des reportages quotidiens plus en profondeur dans les médias écrits et parlés (bravo au Journal de Québec, au Soleil et à La Presse qui améliorent sans cesse leur couverture)? À quand au moins une caméra pour chaque match de la semaine (il y a trois matchs par semaine) de la part des réseaux de télévision?

En somme, à quand un exposure digne de cette activité sportive distinctive, l'une des seules  ayant un potentiel réellement rassembleur pour l'ensemble des québécois?

Valoriser ce créneau

En terminant notre intervention, nous ne pouvons passer sous silence les multiples raisons de valoriser et développer ce créneau sportif.

En voici quelques-unes:

- Le football universitaire est un moyen puissant pour dynamiser la relation études-sport dans l'esprit de nombreux garçons du secondaire et du collégial;

- Le football universitaire est ce qui ressemble le plus à un sport de haut niveau, propre et joué dans les règles, axé sur l'appartenance et l'honneur et non sur l'argent et l'individualisme;

- Le football universitaire permet une saine émulation/rivalité entre villes et universités québécoises, entre régions limitrophes ou plus éloignées, avec en toile de fond un chassé-croisé géographique de gens qui étudient, travaillent ou proviennent de régions différentes... créant ainsi un maillage interrégional très stimulant et naturel, le temps de la saison de football, en fonction des allégeances et des sentiments d'appartenance;

- Le football universitaire peut être partagé en famille et représente un événement sportif de haute performance de choix, à prix abordable;

- Le football universitaire nous « connecte » avec l'Amérique toute entière et le mode de vie et de pensée relié aux grands espaces et aux vastes étendues. Dans celui-ci, les identifications régionales sont importantes et créent autant d'occasion de voyager et de parcourir le territoire afin de souligner une fierté d'appartenance ou de fraterniser avec son alma mater. Tout cela finit par créer de la richesse relationnelle, culturelle, économique. Une richesse vitale à une époque marquée par la perte des repères pour l'identité et le sens de ce que nous sommes.

Jean Poiré

Diplômé universitaire en psychologie (2e cycle) de l'Université Laval et professionnel de la santé depuis plusieurs années, l'auteur suit les activités du football universitaire depuis plus de 10 ans et assiste à des matchs sur chaque campus tout au long de la saison. Il est aussi détenteur de billets de saison du Rouge et Or football.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Coupe Dunsmore: le passé ne compte plus

    Football

    Coupe Dunsmore: le passé ne compte plus

    Chaque deuxième samedi de novembre, la finale de la Coupe Dunsmore oppose les deux meilleures équipes du football universitaire québécois. Le Rouge... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer