Protection des boisés et habitation à prix abordable: dossiers liés

Le boisé de Saint-Émile que des résidants veulent... (Photo Le Soleil Érick Labbé)

Agrandir

Le boisé de Saint-Émile que des résidants veulent protéger.

Photo Le Soleil Érick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si les modifications au schéma d'aménagement entraîneraient la destruction de plus d'une centaine d'hectares de forêt à Québec, nous ne traiterons ni d'environnement, ni de la qualité de vie des résidents, ni des coûts de l'étalement urbain que les contribuables assumeront. Car aucun de ces aspects n'est abordé dans le sommaire décisionnel rédigé en prévision des modifications au schéma d'aménagement. Nous nous en tiendrons à une question à partir de laquelle nos élus décideront de détruire toute cette forêt: la demande pour l'habitation unifamiliale. Deux failles importantes caractérisent le débat.

Fausse séparation entre les marchés de l'habitation multi et unifamiliales

Le fait de séparer complètement la demande en habitation multifamiliale et celle en unifamiliale ne correspond pas à la réalité. Quand une jeune famille cherche à s'établir, elle tient compte du coût à assumer et de ce que le marché de l'habitation, en général, lui offre. Si des habitations multifamiliales spacieuses étaient disponibles, à coût abordable, avoisinant un parc, à proximité d'une école, d'une épicerie, évitant ainsi aux familles de s'acheter une ou deux autos, alors plusieurs n'opteraient plus pour des maisons unifamiliales en banlieue. Diverses sortes de propriétés devraient d'ailleurs être offertes: pourquoi ne pas considérer, par exemple, la propriété collective de type coopératif ? Dans la région de Québec, le taux de logements inoccupés s'établit à 0,6% et à 0,1% pour les logements de trois chambres et plus, selon le FRAPRU, soit, par la disponibilité de seulement 15 logements de trois chambres.

Des maisons unifamiliales détenues par les personnes âgées

Des milliers de personnes âgées occupent actuellement, et pour le court terme seulement, des maisons unifamiliales alors que les babyboomers arrivent également à leur retraite. Cette situation n'est pas évaluée et encore moins les alternatives que la Ville pourrait développer pour en tenir compte. Plusieurs aînés pourraient quitter leur maison avant leur perte d'autonomie, mais ils ne le font pas parce que des habitations adéquates à prix abordables ne sont pas disponibles à Québec. Par ailleurs, dans certains cas, de jeunes retraités pourraient être intéressés à convertir leur vaste sous-sol en logement, par exemple, ce qui permettrait à des familles de profiter d'un terrain intime et de services à proximité. On encouragerait les aînés à demeurer chez eux en leur fournissant des services à domicile puisque les coûts au système sont moins élevés, encourager une présence d'appartement locatif ajouterait également une sécurité du coup pour les aînés vivant seuls.

L'offre en habitations unifamiliales que veulent, urgemment, développer les promoteurs en agrandissant le périmètre urbain - lequel peut d'ailleurs encore accueillir un certain nombre d'unifamiliales - se comprend: ils préfèrent travailler sur du terrain vierge qu'ils peuvent acquérir à peu de frais. Ce qui se comprend moins bien, par contre, c'est que la ville de Québec n'incite pas clairement les promoteurs à se diriger vers la mise en valeur des espaces à mieux densifier - dont plusieurs doivent être rénovés - et à y créer un environnement attirant. Ainsi, elle tiendrait davantage compte des besoins réels en habitation, en particulier des aînés et des familles, permettant du même coup de diminuer la pression sur les zones boisées de Québec.

Serge Roy, Collectif La Ville Que Nous Voulons

Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer