Deux ministres, et puis après?

L'actuelle ministre Carolyn Bennett (à gauche) verra son... (La Presse canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

L'actuelle ministre Carolyn Bennett (à gauche) verra son rôle limité aux Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord alors que Jane Philpott (deuxième à gauche) devient responsable des Services aux Autochtones.

La Presse canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Personne n'a jamais cru que le virage promis par Justin Trudeau, dans les relations entre le gouvernement canadien et les Premières Nations, se réaliserait facilement ou rapidement. Mais on était en droit de s'attendre à plus et mieux, après presque deux ans d'un gouvernement libéral.

Il n'y a rien qui cloche dans les orientations que s'est donné le gouvernement, dans son discours ou dans ses politiques. Établir un rapport de nation à nation; éliminer l'écart socioéconomique entre autochtones et non autochtones; s'affranchir de l'héritage du colonialisme, qui perdure. 

C'est la livraison de ce mandat qui pose problème. 

Au lieu de se plier aux décisions de la cour qui ont reconnu l'existence d'un sous-financement des services offerts aux enfants des Premières Nations, Ottawa continue une bataille juridique stérile contre les organisations qui ont dénoncé cette injustice. 

La semaine dernière encore, le Comité de l'ONU pour l'élimination de la discrimination raciale (CEDR) s'est dit préoccupé par l'absence d'un plan d'action pour donner suite aux recommandations de la Commission Vérité et Réconciliation, et la réticence à mettre en en oeuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. 

Mais surtout, le CEDR a jugé «alarmant» le refus par Ottawa de s'attaquer sérieusement au problème d'écart de financement reconnu par les tribunaux. Pendant que le gouvernement perd temps et argent devant la cour, l'écart continue de se creuser, constate l'organisme. 

On ne devrait plus en être là. Surtout pas de la part d'un gouvernement qui s'est engagé à changer les choses. Lundi, le premier ministre a annoncé un changement en profondeur du ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada, qui sera scindé en deux. L'actuelle ministre Carolyn Bennett verra son rôle limité aux Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord alors que Jane Philpott devient responsable des Services aux Autochtones. 

La nomination d'une personne du calibre de Mme Philpott, qui a impressionné à la Santé, démontre l'importance que le premier ministre attache à ce dossier. Dans un discours prononcé une semaine avant le remaniement, Mme Philpott déclarait que le défi le plus grand à ses yeux, était justement «la nécessité de s'attaquer aux écarts déplorables dans l'état de santé chez les Premières Nations [...] qui sont le résultat direct de politiques gouvernementales passées». 

La seule façon d'y remédier, selon elle, est de concentrer nos efforts sur les inégalités sociales en matière de logement, d'emploi et d'infrastructures communautaires. 

Un discours ne coûte rien. Le gouvernement Trudeau s'attaque de bonne foi au dossier, en voulant se défaire de l'odieuse Loi sur les Indiens, en s'inspirant de l'esprit de la Commission royale Erasmus-Dussault sur les peuples autochtones. Mais le leadership des ministres est-il assez fort pour passer de la parole aux actes? La démonstration n'en incombe pas qu'à Mme Philpott. Elle doit venir aussi du Bureau du Conseil privé, présentement sous la direction d'un ex-sous-ministre aux Affaires autochtones, quand le ministère se refusait à reconnaître l'existence du sous-financement.

L'autonomie des Premières Nations dépendra de l'éducation et de la santé des plus jeunes générations. Si Ottawa veut vraiment soigner les blessures du colonialisme, c'est par là qu'il doit commencer. Pas devant un tribunal.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer