Le SRB, avec ou sans Lévis

Il fut un temps où le maire de... (Image fournie par la Ville de Québec)

Agrandir

Il fut un temps où le maire de Lévis soutenait que grâce au SRB « le transport collectif de Lévis va passer de l'âge de pierre à l'âge moderne.»

Image fournie par la Ville de Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le Service rapide par bus (SRB) peut survivre à son abandon par la Ville de Lévis, en théorie. C'est plutôt l'incohérence et l'improvisation dans ce dossier qui risquent d'avoir raison du projet.

Peut-être le maire Gilles Lehouillier a-t-il de bonnes raisons de mettre en doute le bien-fondé du projet, mais si c'est le cas, on doit conclure que ça fait deux ans qu'il parle à travers son chapeau. Il n'en sort pas grandi, d'une façon ou d'une autre. 

La volte-face à laquelle il s'est livré n'est pas très subtile. Il fut un temps où le maire de Lévis soutenait que grâce au SRB « le transport collectif de Lévis va passer de l'âge de pierre à l'âge moderne.» 

Il est difficile de le blâmer si, comme il le prétend, il en coûtait plus de 600 million$ pour étendre le réseau jusqu'au centre-ville de Lévis, sans impact significatif sur la fréquentation. Là où on a plus de mal à le suivre, c'est lorsqu'il évoque le scénario le plus modeste, soit une desserte près du pont de Québec, à un coût de 55 millions $, pour presque 10 % de l'achalandage du réseau. 

Ce n'est pourtant pas si cher payé, non? 

Parmi les éléments qui étonnent, de ce virage à 180 degrés, il y a le fait que la discussion entre tous les membres du conseil s'est déroulée à huis clos. On n'en connaît que ce que veut bien nous dire le maire. Ses citoyens auraient peut-être aimé entendre eux-mêmes les arguments de leurs représentants. 

On ne peut nier que l'aménagement d'un système tel que le SRB sur plusieurs kilomètres, dans une zone de moindre densité, pose des problèmes non négligeables, d'une part, et que Lévis, d'autre part, ne possède pas les moyens financiers de Québec. Mais le véritable problème se situe ailleurs.

C'est la campagne orchestrée par les stations de radio qui aura fait pencher la balance, en bout de ligne. Le maire Lehouillier était accueilli en héros sur les ondes de CHOI Radio X, hier. C'est de bonne guerre, sauf quand l'animateur laisse entendre qu'on aurait caché aux citoyens le fait que les infrastructures existantes devaient être déplacées le long du tracé. Cette information est connue depuis le dévoilement de l'étude de faisabilité, en mars 2015. 

Ça devient un problème quand on se sert de ce genre de désinformation pour créer une fausse image, pour miner sans raison la crédibilité du projet. S'il faut prendre des décisions quant à l'organisation du transport en commun, pour le bien de toute la région, qu'on le fasse au moins de manière informée. Pour l'instant, le débat se résume à trois choses : l'auto, le transport en commun, et les élections municipales. 

Il y a une communauté d'intérêts naturelle entre l'automobile et la radio. Les automobilistes forment une large part de l'auditoire des radios, il ne faut donc pas s'étonner que celles-ci endossent la cause de ceux-là. On peut les comprendre. Après tout, l'automobile est à la radio ce que le papier est à ce journal. 

Si le maire de Québec, l'administration municipale et le gouvernement Couillard veulent réellement doter la région d'un réseau moderne et attrayant de transport en commun, ils doivent se porter à la défense du projet avec des arguments solides, des données précises et une campagne bien orchestrée. Le SRB peut très bien exister sans l'adhésion de Lévis, puisque tel est le souhait de la Rive-Sud, mais il faudra démontrer la même détermination qu'à Montréal, autrement ses jours risquent d'être comptés.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer