Votre prêt arrive à échéance

L'oeuvre Le Grand Bienvenue n'a pas été financée... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'oeuvre Le Grand Bienvenue n'a pas été financée à même les fonds publics, mais ça n'a pas empêché les citoyens du Vieux-Québec, pauvres et riches, d'en partager, petit à petit, la propriété.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / C'est à peu de choses près le message qu'envoie la direction de la Caisse populaire Desjardins de Québec aux citoyens et aux visiteurs du Vieux-Québec en annonçant que Le Grand Bienvenue, cette sculpture de bronze érigée en 1994 au coeur du Vieux-Québec, sera relocalisée rue des Érables, près du Centre de services Notre-Dame-du-Chemin.

Mais les raisons invoquées par la Caisse sonnent faux, lorsqu'on se penche le moindrement sur l'histoire de cette oeuvre. Dans un courriel envoyé à notre journaliste Valérie Gaudreau, un membre qui était administrateur de la Caisse en 1994 nous rappelle que la sculpture «a été payée par les membres Desjardins du Vieux-Québec à l'époque où le territoire de la Caisse était celui du Vieux-Québec [...] afin de contribuer à la mise en valeur de leur quartier en offrant à la population de Québec une sculpture qui vient dire aux millions de touristes qui le fréquentent qu'ils sont les bienvenus.»

Mais voilà, la direction de l'institution financière décrète que le don n'était en fin de compte qu'un prêt, et que celui-ci est arrivé à son terme. Ce faisant, elle dénature le sens et la portée du geste qu'avaient voulu poser à l'origine les membres de la Caisse Desjardins. 

Une oeuvre d'art, c'est plus qu'un simple objet. Ça devient comme une extension de nous-mêmes, une sorte de neurone qui appartient à tous, à travers laquelle nous échangeons des émotions, des informations. On ne peut pas déraciner ça sans provoquer de réactions. 

L'oeuvre de Nicole Taillon n'a pas été financée à même les fonds publics, mais ça n'a pas empêché les citoyens du quartier, pauvres et riches, d'en partager, petit à petit, la propriété. 

La discussion qui s'amorce autour du Grand Bienvenue est la même que celle qui se déroule présentement à New York pour Fearless Girl, cette statue d'une jeune fille qui semble tenir tête au taureau de Wall Street. L'oeuvre a pris un sens qui va au-delà des intentions de ses commanditaires. C'est quand même un signe de réussite quand une oeuvre d'art parvient à échapper au contrôle de son créateur ou de son propriétaire pour voler de ses propres ailes.

La même discussion a lieu aussi à Montréal, en 2002, quand on a décidé de relocaliser La Joute, cette oeuvre de Jean-Paul Riopelle qui était à l'abandon près du Stade olympique. Là aussi, même si en fin de compte le geste fut bénéfique à l'oeuvre, le débat a été déchirant puisque le quartier Hochelaga-Maisonneuve était dépouillé au profit d'un secteur cossu du centre-ville. 

Si seulement la Ville n'était pas si sélective quand vient le temps de protéger son patrimoine. On aurait aimé qu'elle montre la même préoccupation et autant de respect, en 2015, au lieu de démolir à coups de pelle mécanique la sculpture Dialogue avec l'histoire, comme elle l'a fait l'année dernière pour le Centre Durocher. 

Le Grand Bienvenue fait désormais partie du Vieux-Québec. La Ville et la Caisse Desjardins doivent se parler pour trouver une solution qui permettra de protéger l'héritage qu'ont voulu nous laisser les membres de la caisse, en 1994, quand ils ont fait ce pari, qui a ouvert la voie à d'autres institutions. Le moment n'est pas à l'égoïsme. 

Ce problème est tout sauf insoluble. Ce ne sont pas les solutions qui manquent, mais plutôt la volonté. On n'aurait pas dû en arriver là, mais il reste encore suffisamment de temps pour dénouer cette impasse.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer