Réforme électorale: oubliez 2019

Justin Trudreau lors de l'élection fédérale en 2015... (La Presse, Ivanoh Demers)

Agrandir

Justin Trudreau lors de l'élection fédérale en 2015

La Presse, Ivanoh Demers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / La réforme du système électoral promise par M. Trudeau se dirige droit dans le mur. S'ils ne changent pas bientôt de trajectoire, les libéraux porteront l'entière responsabilité de cet échec.

Le parti de Justin Trudeau s'est placé dans une situation impossible en s'engageant à ce que l'élection de 2015 soit la dernière à utiliser le système uninominal majoritaire à un tour. S'il a vraiment l'intention de mener à bien son projet, il doit revenir sur cette échéance irréaliste, qui n'avait aucun sens si elle n'était pas accompagnée de la nouvelle formule qu'il faudra mettre en place.

Le chef libéral a aussi augmenté les risques d'échec en confiant ce dossier à une ministre novice qui, malgré toute sa bonne volonté, n'avait aucune expérience de l'arène parlementaire. On a vu, depuis un an, les conséquences de cette erreur dans un dossier qui exigeait autant de doigté que d'expérience des négociations entre formations politiques. 

Mme Monsef a sa part de responsabilité dans ce qui ressemble de plus en plus à un cul-de-sac, mais c'est avant tout le cabinet du premier ministre qui doit en assumer la plus grande part. Cela ne fait aucun doute.

Dans l'Opinion complémentaire au rapport du comité parlementaire, les députés libéraux qui y siégeaient soutiennent que «les Canadiens ne se sentent pas suffisamment interpellés par un débat sur la réforme électorale», une affirmation sans fondement qui reflète, ô surprise, l'opinion déjà émise par le premier ministre. 

Si les Canadiens ne s'intéressent pas suffisamment, au goût des libéraux, à ce dossier, c'est peut-être parce que le gouvernement n'a pas su l'élever suffisamment au-dessus de la logique partisane.

Le rapport du Comité spécial sur la réforme électorale aurait peut-être dû mieux détailler le système à mettre en place, mais il représente quand même une base à partir de laquelle le gouvernement aurait pu continuer à bâtir quelque chose. La façon dont Mme Monsef a reçu et ridiculisé le travail de ses pairs était indigne d'une ministre, à plus forte raison celle qui est censée être responsable des Institutions démocratiques.

Mme Monsef a surtout démontré sa propre incompréhension, voire son ignorance, quand elle s'est moquée de l'indice Gallagher, l'outil mathématique recommandé par le rapport pour mesurer la disproportion entre les votes reçus et les sièges obtenus. Surtout que le même jour, elle annonçait une autre consultation (mademocratie.ca) autant sinon plus opaque que l'équation tournée en ridicule. 

Cette consultation mérite pourtant mieux que d'être tournée en dérision. Il n'est pas inutile, avant de sonder les Canadiens sur l'un ou l'autre des systèmes, de les interroger sur leurs implications. Les travaux du comité ont montré que les attentes des électeurs sont plutôt contradictoires à ce sujet. Le problème, c'est que ce genre de consultation aurait dû être mené bien avant le dépôt du rapport.

Et voilà où on en est aujourd'hui. Les partis d'opposition, qui sont tout de même parvenus à dégager un consensus, et le parti au pouvoir se ridiculisent l'un l'autre autour d'une question qui mérite beaucoup plus de sérieux. La faute en revient d'abord au parti qui a demandé, et obtenu, le mandat de mener cette réforme à bien. 

Pour sortir de cette impasse, les libéraux doivent admettre que leurs échéances étaient irréalistes, et l'opposition doit accepter ce constat et donner au Parlement le temps nécessaire pour faire son travail.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer