Le pouvoir, comme antidote au suicide

Les tentatives de suicide se comptent par dizaines... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Les tentatives de suicide se comptent par dizaines depuis des mois dans la communauté d'Attawapiskat, en Ontario.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Dans certaines communautés autochtones, le suicide prend des allures d'épidémie. Au Québec, la petite communauté de Kuujjuaq est bouleversée par la mort de trois adolescents en moins de deux mois. En septembre 2015, un rapport du coroner recommandait au gouvernement du Nunavut de déclarer l'état d'urgence en raison du nombre élevé de suicides. C'est exactement ce que vient de faire la communauté d'Attawapiskat, en Ontario, où les tentatives de suicide se comptent par dizaines depuis des mois. Elle n'est pas la seule dans cette région. D'autres communautés de la nation Nishnawbe Aski, dans le nord de l'Ontario, sont aux prises avec le même fléau, qui frappe aussi les provinces de l'Ouest.

Même si le problème est largement répandu, il ne faut pas pour autant faire l'erreur de croire que toutes les communautés autochtones en souffrent. Les travaux menés par deux chercheurs de Colombie-Britannique, depuis la fin des années 80, montrent que si les taux de suicide sont effarants dans certaines communautés, ils sont pratiquement inexistants dans d'autres. 

Leurs premières recherches, menées en Colombie-Britannique sur la période 1987-1992, n'ont trouvé aucun suicide dans 50 % des communautés pendant ces cinq années, et 90 % des suicides étaient concentrés dans moins de 10 % des communautés de la province.

Les nations autochtones ne forment pas un tout monolithique et uniforme, nous disent Michael J. Chandler et Christopher E. Lalonde, et on ne peut pas parler d'un problème unique de suicides chez les autochtones. Il a plusieurs visages.

Les chercheurs ont malgré tout tenté de déterminer des facteurs qui ont une influence sur le taux de suicide. 

Leurs conclusions méritent d'être citées. Les taux de suicide étaient les plus bas dans les communautés qui ont atteint «un certain degré d'autodétermination [self-governance], celles qui se sont battues pour défendre leurs droits territoriaux, qui ont des femmes aux postes de direction et qui ont mis en place des infrastructures pour préserver leur culture».

L'équation n'est pas si simple pour autant. Dans le Nunavut, où un gouvernement inuit possède un certain degré d'autonomie, les taux de suicide ont explosé à partir de 1970, où ils étaient comparables à l'ensemble du Canada, pour se multiplier par 10 en l'espace de 30 ans. 

Un débat d'urgence a eu lieu mardi soir à la Chambre des communes sur cette crise, et pour une rare fois tous les députés ont laissé de côté la partisanerie pour parler à coeur ouvert.

Le débat a eu lieu à la demande du député néo-démocrate de Timmins-Baie James, Charlie Angus. Tous se sont montrés à la hauteur, il reste à voir comment traduire cet élan de sympathie en gestes concrets. À court terme, il faut identifier les communautés les plus touchées pour leur offrir plus de ressources, et cela exigera des dépenses. 

Le gouvernement libéral se montre jusqu'ici sensible aux problèmes et disposé à travailler avec les communautés pour changer les choses. La solution ne peut cependant pas venir d'Ottawa. Il revient aux nations autochtones de définir l'aide dont elles ont besoin, et nous devons leur laisser prendre ces décisions.

Si on veut vraiment crever cet abcès, il faut redéfinir la relation entre nos peuples, reconnaître les droits territoriaux des Premières Nations, et entreprendre le dialogue de nation à nation promis par le premier ministre Trudeau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer