Un Phare qui a besoin de lumière

Plutôt que de dénigrer une fonction importante pour... (Fournie par le Groupe Dallaire)

Agrandir

Plutôt que de dénigrer une fonction importante pour assurer la transparence de l'administration publique, le maire Régis Labeaume aurait mieux fait d'encourager le promoteur du Phare à s'inscrire, comme l'exige la loi, au Registre des lobbyistes.

Fournie par le Groupe Dallaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le Commissaire au lobbyisme a conclu que le Groupe Dallaire a effectué des activités de lobbyisme illégal auprès de la Ville de Québec pour la promotion de son projet immobilier Le Phare, qui comprendra une tour de 65 étages. Il s'agit, en fin de compte, d'une décision sans grande conséquence puisque aucune poursuite ni amende ne sera infligée à l'entreprise, en raison du délai de prescription.

Ça n'est probablement rien pour rétablir les ponts entre le Commissaire et le maire de Québec, qui avait tenu des propos disgracieux, pour ne pas dire méprisants, à l'endroit de François Casgrain, quand celui-ci a confirmé publiquement qu'il procédait à une vérification. 

Plutôt que de dénigrer une fonction importante pour assurer la transparence de l'administration publique, le maire Régis Labeaume aurait mieux fait d'encourager le promoteur du Phare à s'inscrire, comme l'exige la loi, au Registre des lobbyistes. S'il l'avait fait dès le départ, il se serait évité cette vérification. 

Les communications examinées par le Commissaire remontent jusqu'à février 2012. L'examen a débuté en février 2015 et il s'ajoute à un autre portant sur des échanges entre le même promoteur et la Ville de Lévis. Et après tout ce temps, le promoteur du Phare n'est toujours pas inscrit au registre. Cette négligence est inexplicable non seulement de la part d'une entreprise aussi importante que le Groupe Dallaire, mais avant tout de la part du maire Labeaume lui-même.

Parce qu'en mars 2014, la Ville a adopté une «politique de gestion contractuelle», tel que l'exige la Loi sur les cités et villes. Ce document stipule, en ce qui concerne les cas visés par la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme, que «le titulaire d'une charge publique qui reçoit une communication en vue d'influencer une prise de décision devrait informer le lobbyiste de son obligation de s'inscrire au Registre des lobbyistes et de respecter le Code de déontologie des lobbyistes». 

Le maire devrait peut-être commencer par lire ses propres politiques avant de faire la leçon aux autres.

Le registre des lobbyistes n'est pas un casier criminel, tout de même. L'article 1 de la Loi réitère que «le lobbyisme constitue un moyen légitime d'accès aux institutions gouvernementales», mais qu'il est dans l'intérêt du public «de savoir qui cherche à exercer une influence auprès de ces institutions». 

La raison d'être de la loi est la transparence et dans ce projet, la transparence joue un rôle primordial, parce qu'on s'apprête à autoriser un développement qui contrevient de façon importante aux normes prévues par le programme particulier d'urbanisme (PPU) plateau centre de Sainte-Foy.

D'autant plus que le Groupe Dallaire a choisi de faire affaire avec la firme d'ingénierie WSP, plus particulièrement avec François Picard, l'ancien numéro deux de l'administration Labeaume, celui-là même qui avait piloté l'adoption du PPU en question. 

La seule façon d'éviter la «culpabilité par association», que dénonce M. Labeaume, c'est de jouer cartes sur table et de respecter les règles. 

Le Commissaire a offert ses services pour aider la Ville et le promoteur à se conformer à la Loi. Cette collaboration est de loin préférable à un affrontement inutile, et tant le Groupe Dallaire que l'administration municipale devraient saisir cette occasion.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer