LNH à Québec: le rêve s'estompe

ÉDITORIAL / Le rêve de voir une équipe de la Ligue nationale de hockey... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le rêve de voir une équipe de la Ligue nationale de hockey emménager au Centre Videotron risque de n'être que cela, un rêve, pour quelques années encore. L'ex-hockeyeur Georges Laraque a alimenté les craintes, lundi, quand il a affirmé que Las Vegas serait la seule ville à obtenir une franchise de la LNH dans l'expansion qui devrait être annoncée plus tard cette année.

La ligue s'est empressée d'émettre un communiqué qui ne changeait pas grand-chose à l'affaire. Vous pouvez faire une croix sur la saison 2017-2018 et sur le centenaire de la LNH. Même Brian Mulroney ne semble plus y croire, dans un avenir rapproché à tout le moins. 

On s'empressera de blâmer le taux de change, bien entendu. Au taux actuel, pour payer les 500 millions $ US qu'exige la LNH pour une franchise d'expansion, Québecor devrait débourser près de 700 millions $. À ce prix-là, on devine que l'enthousiasme de Québecor se dégonfle rapidement. 

Mais le taux de change cache une autre réalité. Le plus grand obstacle au retour de Québec dans la LNH, c'est la LNH elle-même. Il fut une époque pas si lointaine - on parle de 2014 - où un journaliste évoquait l'arrivée de quatre nouvelles équipes dans la ligue, avec une deuxième franchise dans la région de Toronto et une autre à Seattle. Mais à 500 millions $ pour un billet d'admission, sans compter les coûts reliés à l'établissement d'un club-école, comment s'étonner que deux villes seulement aient répondu à l'invitation? 

C'est ce qui s'appelle tuer la poule aux oeufs d'or. Si la LNH avait été moins gourmande, peut-être aurait-elle pu susciter plus d'intérêt. 

En entrevue avec CBC en février, le commissaire Bettman invoquait toutes sortes de raisons pour justifier la lenteur de la ligue à clore ce dossier. Tout est tellement compliqué, essaie-t-il d'expliquer, avec les contrats de diffusion, c'est un processus compliqué, qui demande du temps. Sauf que...

Pour ceux et celles qui l'auraient oublié, cela fera sept ans cette année que le maire Labeaume dévoilait son projet d'un amphithéâtre de 400 millions $, en octobre 2009. Et c'est en février 2011 que le premier ministre Jean Charest annonçait l'entente sur un partage à parts égales des coûts de construction entre la province et la Ville de Québec. 

Ce n'est certainement pas le temps qui a manqué à la LNH. La majorité des expansions qui ont eu lieu depuis le milieu des années 90 se sont réglées en deux ou trois années. 

En 2009, le maire Labeaume a rencontré Gary Bettman en compagnie de l'ex-président des Nordiques, Marcel Aubut. M. Bettman avait alors «fortement encouragé Régis Labeaume à faire construire un nouvel amphithéâtre», selon M. Aubut, qui ajoutait que «la direction de la LNH prend la candidature de Québec au sérieux». 

En septembre 2014, Sports Business News affirmait que la LNH planifiait une expansion qui pourrait lui rapporter 1,4 milliard $, à 350 millions $ par franchise. Le commissaire Bettman avait tourné ce scénario en ridicule. La ligue ne préparait aucune expansion, disait-il, mais surtout le prix évoqué était beaucoup trop bas. «Ça sous-estime nos franchises». 

Pas tant que ça, finalement. À 500 millions $, le coût d'une franchise est prohibitif pour un investisseur canadien, surtout quand le dollar est faible, ce qui est plus la règle que l'exception dans notre pays. Et une seule ville aux États-Unis a montré de l'intérêt. 

Ce n'est peut-être pas un échec, mais ça y ressemble.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer