La reprise, quelle reprise?

Le Canada avait été épargné par la crise... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le Canada avait été épargné par la crise de 2008, mais cet avantage a été érodé par le recul du pétrole, si bien que sept ans plus tard, nous sommes toujours quelque part entre reprise et récession.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Mercredi, la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) a haussé d'un quart de point ses taux directeurs, qui étaient pratiquement à zéro depuis sept ans. Cela fait des mois que la présidente de la banque centrale, Janet Yellen, prépare les esprits à un retour progressif à la normalité.

La hausse est modeste. L'heure n'est certainement pas aux changements brusques avec une économie qui souffle le chaud et le froid. Le geste est surtout significatif parce qu'il est annoncé comme le premier d'une série à venir, en 2016. 

La Fed a choisi de faire cette annonce à la même date où elle avait, sept ans plus tôt, déclaré son intention de maintenir le taux directeur dans une fourchette entre 0 et 0,25 %. 

Il aura fallu attendre tout ce temps pour que l'économie des États-Unis sorte de sa convalescence, après la crise financière de 2008. Elle est en mesure de marcher, mais pas de courir. 

L'annonce de la Fed est aussi importante parce qu'elle met en évidence l'écart qui sépare l'économie canadienne de celle de notre voisin. Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, qui voyait venir cette annonce, a concrétisé cette «divergence» en évoquant un scénario de taux d'intérêt négatifs, une semaine plus tôt.

L'économie canadienne a toujours été à la remorque de celle des États-Unis, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. La reprise chez notre voisin ne se ressent pas encore ici. Une des grandes différences entre nos deux pays est l'importance du secteur de l'énergie et des ressources naturelles, beaucoup plus grande dans notre économie qu'elle l'est aux É.-U. 

La chute des prix du pétrole se fait donc ressentir négativement chez nous, alors qu'aux États-Unis, les pertes subies par le secteur pétrolier sont plus que compensées par des gains en productivité des autres secteurs, grâce aux faibles prix de l'énergie. 

Le Canada avait été relativement épargné par la crise de 2008, en comparaison d'autres pays plus durement touchés, mais cet avantage a été érodé par le recul du pétrole et des ressources naturelles, si bien que sept ans plus tard, nous sommes toujours entre deux eaux, quelque part entre reprise et récession. 

Lorsqu'il a évoqué les taux d'intérêt négatifs, Stephen Poloz a détourné l'attention de ce qui était le thème principal de sa conférence : la stagnation. La faiblesse persistante de l'économie à l'échelle du globe a ramené à l'avant-plan une théorie formulée dans les années 30, de la «stagnation séculaire». 

Nous serions dans une période où les moteurs de l'économie ne parviennent plus à stimuler une croissance robuste, selon certains économistes et même selon le Fonds monétaire international. 

Le vieillissement des populations est un des facteurs qui joue contre nous, auquel il faudra sans doute ajouter la lutte contre les changements climatiques. Pour diminuer notre consommation d'énergies fossiles, il faudra peut-être se résoudre aussi à sacrifier une partie de notre croissance.

Voilà la toile de fond sur laquelle le nouveau gouvernement libéral doit déployer ses promesses électorales. Un ralentissement économique et des taux d'intérêt qui restent faibles malgré tout justifient d'investir en infrastructures. Mais les déficits anticipés apparaissent de moins en moins «modestes». 

Le premier ministre Justin Trudeau peut encore faire plaisir à tout le monde, mais le temps lui est compté. Il devra faire des choix difficiles pour garder le déficit sous contrôle, sinon les finances de l'État risquent de devenir le cimetière de ses ambitions.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer