La peur, la haine et le racisme

Des réfugiés syriens attendent à l'aéroport à Amman... (AP, Raad Adayleh)

Agrandir

Des réfugiés syriens attendent à l'aéroport à Amman en Jordanie pour compléter les procédures d'immigration au Canada.

AP, Raad Adayleh

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Donald Trump a suggéré lundi de fermer les frontières de son pays à tout le monde musulman au grand complet. Le pire, mis à part la stupidité de sa proposition, c'est qu'on l'a ovationné.

Même s'il mène présentement dans les sondages, M. Trump ne remportera probablement pas l'investiture, en 2016. De toute façon, la manière dont il mène sa campagne, les énormités qu'il débite sans aucune retenue, laisse penser que ce n'est peut-être pas ce qu'il vise, au bout du compte.

Mais même s'il est battu aux primaires, le venin qu'il est en train d'injecter dans le discours politique aux États-Unis ne s'éliminera pas de sitôt. Il légitimise l'expression des pires émotions : l'ostracisme, l'isolationnisme, l'ignorance. Donald Trump est un apprenti sorcier, un alchimiste qui transforme la peur en haine quand ce n'est pas du racisme. Il attise la même méfiance, le même rejet envers les immigrés mexicains, les mêmes préjugés envers la population de race noire ou de religion juive.

Il n'invente rien, pourtant. Il répète ce que Joseph McCarthy a fait bien avant lui, avec les présumés espions communistes. Le procédé est le même : utiliser de fausses informations pour cristalliser un sentiment de méfiance envers une partie de la population. Il se réclame de Roosevelt et des proclamations qui ont mené à l'internement de plus de 100 000 citoyens et ressortissants de descendance japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ce qui inquiète, dans ce nouveau dérapage, c'est qu'il est jugé presque acceptable par certains médias. On lui fait remarquer, en entrevue, que son point de vue risque d'être «contre-productif», on lui demande s'il ne devrait pas contre-balancer sa «passion» sur ces questions. 

Mais il est, heureusement, aussi condamné par d'autres, qui l'ont comparé à Hitler. Ses déclarations surviennent au moment où, de l'autre côté de l'Atlantique, le Front National continue sa progression. Le parti d'extrême droite s'est classé en tête lors du premier tour des élections régionales, où il a recueilli 30 % des suffrages, plus que les républicains (27 %) ou le Parti socialiste (23 %).

Ce ne sont pas les parallèles qui manquent entre M. Trump et le parti de Marine Le Pen. Les deux puisent aux mêmes sources, tout comme Stephen Harper d'ailleurs. Sa référence aux «Canadiens de souche» pendant la dernière campagne électorale en était un exemple. 

Mais contrairement à M. Trump, Marine Le Pen cherche à éviter les excès dans son discours. Donald Trump doit son succès, aussi relatif soit-il, à l'exagération, alors que Marine Le Pen doit le sien à la retenue. Mais il ne faut pas s'y tromper, le programme du Front National donne froid dans le dos. L'assimilation doit redevenir la règle, peut-on lire. Il faudra en effet, pour obtenir la citoyenneté, fournir une «preuve d'assimilation».

Les manifestations de soutien aux immigrants clandestins seront interdites et le regroupement des familles devra cesser. Les lois rendront illégale toute forme de discrimination positive en faveur des minorités, que le FN qualifie de «racistes, sexistes et discriminatoires». 

Ce qui alimente les succès du Front National, c'est surtout une profonde insatisfaction devant la situation de l'économie, de l'emploi et l'arrivée d'un nombre grandissant de réfugiés. Le gouvernement français doit trouver le moyen de renverser la vapeur, sinon il risque de finir par basculer.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer