Un virage ambitieux

Le court texte lu vendredi par le gouverneur... (La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

Le court texte lu vendredi par le gouverneur général en aura laissé plusieurs sur leur faim.

La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / S'il y a des surprises, dans le discours du Trône qui suit des élections, ce n'est pas nécessairement bon signe. C'est en campagne électorale qu'un parti établit ses objectifs et décline le mandat qu'il recherche.

Le court texte lu vendredi par le gouverneur général en aura laissé plusieurs sur leur faim. Il offrait peu de détails sur les engagements pour la plupart déjà connus de ce nouveau gouvernement. Cela dit, le virage qu'il promet est déjà assez ambitieux, il n'était pas nécessaire d'en ajouter.

Avant d'être jugé sur les politiques qu'il mettra en place, Justin Trudeau sera d'abord jugé pour la façon dont il s'y prendra pour les élaborer. Le deuxième des cinq volets qu'il a identifiés hier porte sur la gouvernance. Les abus des conservateurs pendant leur passage au pouvoir ont en large partie causé leur perte pendant la dernière campagne. 

La première chose qu'on attend d'un gouvernement, c'est qu'il respecte les règles de notre système démocratique. L'engagement pris hier de ne pas utiliser la publicité gouvernementale à des fins partisanes, et de ne pas recourir aux projets de loi omnibus, répond aux attentes de la population. Il faudra aussi établir des règles formelles pour pérenniser ces pratiques. 

Il sera beaucoup plus difficile de tenir promesse sur la réforme du système électoral, les débats ouverts et les votes libres à la Chambre des communes. Il ne faudra pas attendre très longtemps avant que le parti au pouvoir se retrouve devant des choix déchirants, quand viendra le temps de faire adopter ses politiques et ses lois, entre ces engagements et la réalité stratégique de l'échiquier politique. 

M. Trudeau se propose de concilier ce qui apparaît inconciliable à plusieurs. La protection de l'environnement et la croissance économique; le retrait des F-18 et la lutte contre le terrorisme; des baisses d'impôt et une hausse des investissements.

Cela sera plus facile à dire qu'à faire, mais l'important à ce stade-ci est que les priorités soient les bonnes. Ouverture, transparence, équité, diversité. Il faut maintenant se mettre au travail.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer