Les choix difficiles

Justin Trudeau aurait intérêt à présenter une stratégie... (AP,Lefteris Pitarakis)

Agrandir

Justin Trudeau aurait intérêt à présenter une stratégie cohérente s'il entend convaincre non seulement les Canadiens mais aussi nos partenaires comme ennemis de sa détermination à lutter contre ce fléau.

AP,Lefteris Pitarakis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À travers le massacre perpétré vendredi soir à Paris, les terroristes posent une question aux pays de l'OTAN : Que ferez-vous maintenant?

La question ne se pose pas que pour la France. Elle se pose en premier lieu au nouveau gouvernement libéral à Ottawa, qui se retrouve déchiré entre sa promesse électorale de ramener les CF-18 au pays, et un échiquier que vient bouleverser cette nouvelle attaque.

Quel signal enverrait le retrait du Canada après ces attentats? Que nous cédons au chantage et à la peur? Que nous laissons les autres faire le sale boulot pour nous? M. Trudeau a intérêt à présenter une stratégie cohérente s'il entend convaincre non seulement les Canadiens mais aussi nos partenaires comme ennemis de sa détermination à lutter contre ce fléau. Et elle devrait être débattue au Parlement.

Sa déclaration le soir de l'attentat ne traduisait pas cette détermination. Devant une tragédie d'une telle ampleur, il n'a su trouver ni les mots ni le ton qui reflétaient non seulement de la sympathie mais aussi de la colère face à l'horreur. Il vient à peine d'entrer en poste, son équipe de conseillers n'est pas encore complète, mais l'histoire n'attend pas.

L'attaque perpétrée à plusieurs endroits de la capitale française confirme que les djihadistes de l'État islamique entendent frapper au coeur des pays occidentaux. Il ne faut surtout pas s'attendre à ce qu'elle soit la dernière. Plus tôt cette année, des complots similaires ont été déjoués par les forces de sécurité en Espagne et en Belgique, quelques mois à peine après l'attaque du Charlie Hebdo. D'autres sont certainement en préparation.

Le groupe de terroristes mise sur la marginalisation des musulmans pour recruter ses adeptes. Refuser notre aide aux réfugiés ne ferait que jouer leur jeu. Il y aura certainement des islamistes qui tenteront de se mêler au flot de désespérés mais cela ne peut être un prétexte pour s'en laver les mains.

Hugo Cyr, doyen de la Faculté de science politique et de droit, à l'Université du Québec à Montréal, a utilisé Twitter pour rappeler que pendant la Seconde Guerre mondiale, des Juifs allemands fuyant les nazis étaient internés dans des camps alliés, de peur qu'ils nous attaquent. «Répéterons-nous les mêmes erreurs avec les réfugiés syriens?» nous demande-t-il.

Le président Obama a comparé ce dernier attentat à une «attaque contre l'humanité». La guerre contre l'humanité, malheureusement, ne fait pas que commencer. Ce n'était certainement pas son intention, mais sa déclaration crée une distinction entre les victimes des différentes formes de violence qui continuent de sévir dans notre ère prétendument moderne.

La destruction d'un hôpital de Médecins sans frontière, en Afghanistan, par l'aviation américaine est aussi une attaque contre l'humanité. Les civils tués par centaines en Syrie, par les forces russes, et au Yémen par l'armée saoudienne font eux aussi partie de l'humanité.

Le président français, François Hollande, a parlé d'un «un acte de guerre commis par une armée terroriste». Cela nous ramène à septembre 2001 et à la «guerre contre la terreur» de George W. Bush. La façon dont a été menée cette guerre, tous azimuts, est en large partie responsable de la crise actuelle. On doit s'en souvenir. Il faut avant tout mettre fin au bain de sang en Syrie et au Yémen.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer