Pour crever l'abcès en informatique

Le commissaire de l'UPAC, Robert Lafrenière... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le commissaire de l'UPAC, Robert Lafrenière

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) On savait déjà que le gouvernement avait perdu le contrôle de ses dépenses en informatique. On sait maintenant que cette faiblesse a permis à la collusion et à la corruption de s'incruster.

Le commissaire de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), Robert Lafrenière, a dévoilé la semaine dernière un rapport qui aurait dû résonner comme un coup de tonnerre dans notre ciel politique.

«L'hypothèse de la présence de collusion et de corruption dans les technologies de l'information, à l'instar de l'industrie de la construction, est maintenant validée...» écrit-il. Ce texte vient confirmer un reportage accablant que Radio-Canada avait diffusé en 2010, faisant état du même système de partage de contrats en informatique que dans la construction.

Mais ce verdict est accueilli avec un haussement d'épaules à Québec, des deux côtés de la Chambre. Les constats sont pourtant cinglants.

On y lit, noir sur blanc, que «certains représentants de firmes [revendeurs] sont prêts à offrir des pots-de-vin aux titulaires de charge publics».

Des employés de l'État «entretiennent des liens privilégiés avec des représentants de firmes informatiques» sans en aviser leur employeur.

Des firmes soumissionnent en deçà des évaluations aux appels d'offres pour décrocher un contrat. «On assiste ensuite à une explosion des prix» par ces firmes «à l'imagination débordante», écrit le Commissaire.

Le rapport évoque les lobbys du domaine informatique qui «tentent d'influencer le gouvernement pour qu'il modifie les clauses contractuelles afin que leur responsabilité soit limitée».

L'UPAC n'identifie aucun individu ni aucune firme, mais le lobby le plus actif dans ce domaine est le Regroupement des partenaires du gouvernement en technologies de l'information (RPGTI). Un de ses mandats vise justement «la limitation de la responsabilité professionnelle». Des liens étroits se sont tissés entre ce lobby et les hauts fonctionnaires au fil du temps. C'est ce réseau qui tire les ficelles et dicte les politiques à l'État.

La semaine dernière, l'Association professionnelle des entreprises en logiciels libres (APELL) a claqué la porte du Conseil consultatif québécois des technologies de l'information, mis sur pied par le secrétariat du Conseil du trésor.

Ce comité a été créé pour aider le Conseil du trésor à «rehausser l'expertise de la fonction publique et améliorer la gouvernance dans le domaine des technologies de l'information», mais vous n'y trouverez aucun représentant de la fonction publique. Le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec a été tenu à l'écart de l'exercice. Le RPGTI, par contre, y occupe une place de choix et préside même les rencontres, a constaté le représentant de l'APELL, Cyrille Béraud.

La plupart des recommandations de l'UPAC seront sans doute suivies, mais ce sera insuffisant pour sortir l'État de ce bourbier catastrophique. Le Conseil du trésor est sur le point d'adopter un règlement sur les marchés publics qui peut, à lui seul, court-circuiter les mesures préconisées par l'UPAC et protéger les chasses gardées responsables de la collusion entre fournisseurs et gestionnaires. 

Le règlement serait adopté avant même que la loi dont il relève soit déposée, a révélé M. Béraud. Il permettra aux gestionnaires de conclure des contrats sans appel d'offres, et sans rendre de comptes. Avant d'aller plus loin, ce texte doit être rendu public et examiné en long et en large. Et si on veut réellement crever cet abcès, ce dossier ne peut pas être confiné aux seuls bureaux du Conseil du trésor.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer