Heureusement qu'il y a le niqab

Le cas de Zunera Ishaq, (à droite) a... (PHOTO PATRICK DOYLE, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le cas de Zunera Ishaq, (à droite) a obtenu de la Cour d'appel fédérale à Ottawa de pouvoir prêter serment avec son niqab.

PHOTO PATRICK DOYLE, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Bloc québécois a produit, la semaine dernière, un clip odieux sur le port du niqab. Dans ce dessin animé, une goutte de pétrole tombe d'un pipeline, se répand sur le sol et prend la forme d'un niqab.

Quelle noble façon d'aider ces femmes que de les associer à quelque chose de sale, pour les ostraciser un peu plus. Sans parler de l'absurdité d'un parti indépendantiste qui fait du serment de loyauté à la reine d'Angleterre son cheval de bataille. Mais on est en élections et le clip a joué plus de 110000 fois. Ce succès est une aubaine inespérée pour le Bloc comme pour le Parti conservateur. 

Le dossier est réapparu la semaine dernière, quand la Cour d'appel fédérale a confirmé un jugement de première instance, qui invalidait la directive ministérielle interdisant à une femme de prêter serment le visage voilé.

Le gouvernement s'est empressé d'annoncer qu'il porterait cette décision en appel auprès de la Cour suprême. Il s'engage aussi, s'il est réélu, à relancer son projet de loi C-75, mort au feuilleton, pour interdire cette pratique.

Tout est déformé, exagéré dans ce débat qui ne sert qu'à gagner des votes. Si le Parti conservateur se préoccupe tant de la condition des femmes - et pas seulement celles qui portent le voile -, comment se fait-il qu'il compte moins de 20 % de femmes candidates aux élections? N'est-il pas plus important d'augmenter leur présence au Parlement que de se préoccuper de leur tenue vestimentaire dans un serment qui dure une minute? 

Vous croyez qu'il s'agit d'un débat sur l'oppression des femmes par un islam intégriste? Sur la montée de l'islamisme radical au Canada? Sur l'importance du serment de citoyenneté? 

Non.

Le débat porte sur une seule chose. Le ministre peut-il, par simple directive, changer la réglementation prévue à la loi. La réponse est non. Le règlement actuel dit que le juge doit accorder «la plus grande liberté possible pour ce qui est de la profession de foi religieuse des nouveaux citoyens».

Seul le Parlement peut changer la loi, évidemment. Pour modifier une loi, il faut en adopter une nouvelle. C'est si évident que la Cour d'appel fédérale a rendu sa décision sur le banc, séance tenante. Son jugement fait à peine plus d'une page.

Alors pourquoi tout ce tapage? 

Parce que c'est payant, politiquement. 

Un sondage mené peu après l'attentat du Charlie Hebdo demandait aux Canadiens d'estimer le pourcentage de la population de religion musulmane. L'estimation moyenne se situait aux environs de 20 %, alors qu'ils constituent à peine 3 % de la population. Les gens voient ce problème plus gros qu'il ne l'est en réalité, et cela représente un filon à exploiter par les partis politiques. Un autre sondage montre par ailleurs que 81% des partisans du Bloc québécois et 87 % des partisans du PC estiment que le port du niqab, pendant la prestation de serment, devrait être interdit. Cette «bataille» plaît donc à leur base électorale.

Sauf qu'elle est inutile. Selon la preuve présentée dans cette cause, il n'y aurait qu'une centaine de cas par année, sur plus de 150000 assermentations. C'est-à-dire environ une vingtaine de cas, au plus, par province.

Le pire, c'est qu'avant la directive émise par Jason Kenney, un arrangement permettait à ces femmes de prêter serment dans une cérémonie individuelle, à visage découvert, devant une autre femme. C'était une solution simple, pour un problème marginal. La directive y a mis fin. Le ministre Kenney a donc créé ce problème de toutes pièces en imposant les conditions dans lesquelles ces femmes refusent d'enlever leur voile. Et le Bloc applaudit sa manoeuvre. 

La politique peut, et doit, faire mieux que ça.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer