La demi-politique énergétique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Cette semaine, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a conclu ce qu'il qualifie de consultation publique sur la politique énergétique de son gouvernement. Quatre petites journées thématiques, incluant une séance hors série, où des experts du Québec, du Canada et de l'international ont partagé leurs connaissances de façon plutôt informelle. En soirée, les citoyens étaient invités à s'exprimer devant deux fonctionnaires du ministère qui leur résumaient en quelques minutes les échanges de la journée.

C'est sur la base de cette consultation minimaliste que le ministre va élaborer la politique énergétique du Québec, dont le thème principal est déjà connu: la mise en valeur des ressources gazières et pétrolières. Le plan d'action gouvernemental est on ne peut plus clair là-dessus : Québec «est prêt à s'engager dans le développement de la filière des hydrocarbures en procédant étape par étape et en toute transparence». Cela étant posé, la politique énergétique n'est plus, à peu de choses près, qu'une formalité.

On avait d'ailleurs gardé le thème des hydrocarbures pour cette dernière journée de consultation. La table réunissait des spécialistes de l'industrie, de la réglementation et des économistes, des experts venus de Norvège, de l'Alberta ou des États-Unis. Mais le ministère n'avait prévu aucun expert sur les changements climatiques, quelqu'un pour plaider la modération, la transition vers une société «sobre en carbone», comme le préconise le regroupement d'universitaires canadiens Dialogues pour un Canada vert (DCV). La présence d'une représentante ou d'un représentant de ce groupe non partisan aurait été bénéfique dans cette conversation, qui se faisait souvent à sens unique.

Une politique énergétique, c'est aussi une politique environnementale. L'une est l'envers de l'autre. Cette semaine encore, le pape François nous a rappelé, avec son encyclique sur l'environnement, qu'il y avait peu de causes plus urgentes à l'échelle mondiale. Il insiste sur la nécessité de mettre la protection de l'environnement au coeur de nos décisions.

Il aurait fallu que cette préoccupation soit incluse dans la démarche, mais nous ne sommes plus à l'époque où les ministres impriment leur marque par la profondeur d'une réflexion. Les orientations sont décidées tout en haut de la chaîne alimentaire politique et il suffit aux ministres de leur donner forme.

Le gouvernement de M. Couillard ne donne pas pour autant l'impression qu'il entend se lancer tête baissée dans une ruée vers l'or noir. Les balises du plan d'action permettront peut-être d'obtenir l'adhésion du public, dans la mesure où elles seront appliquées. Tout ça reste à voir et la politique que doit présenter M. Arcand cet automne sera le premier indicateur de la volonté réelle de concertation du gouvernement.

Si jamais le Québec se découvre des sources importantes de gaz ou de pétrole, la grande question qui se posera alors sera : qu'en ferons-nous? Grâce à nos ressources hydroélectriques, nous sommes devenus de grands consommateurs d'électricité, pour le chauffage notamment. Est-ce que la découverte de pétrole «québécois» aurait le même effet?

Il faut abandonner l'espoir de profiter de cette ressource pour faire baisser les prix. C'était d'ailleurs l'un des messages livrés par les experts. La production locale de gaz ou de pétrole n'a guère d'impact sur les prix. La création d'emplois ou les redevances pour l'État sont beaucoup plus importantes. Mais le problème du Québec n'est pas de trouver plus de pétrole. C'est d'en consommer moins.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer