La leçon Trump

Donald Trump à son arrivée au bureau de... (AFP, Robyn Beck)

Agrandir

Donald Trump à son arrivée au bureau de vote, mardi

AFP, Robyn Beck

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Ainsi donc, «le Donald» a gagné. Il faut espérer que son entourage et la fonction publique américaine sauront le conseiller, se faire suffisamment convaincants pour ramener ses pires inclinaisons dans les limites de la décence - mais à la lumière de ce que M. Trump a montré jusqu'à présent, cet espoir semble bien vain. La planète se réveille ce matin avec un oeil au beurre noir.

Nous voilà donc pris pour au moins quatre ans avec le président américain le plus sulfureux, le plus impulsif, le plus autoritaire et, en matière de politique internationale, le plus irresponsable des dernières décennies. Bâtira-t-il vraiment son mur à la frontière mexicaine et poussera-t-il l'odieux jusqu'à faire pression sur le Mexique pour qu'il paye la construction? Encouragera-t-il la torture par l'armée américaine? Refusera-t-il d'entrée les musulmans? Déportera-t-il des millions de sans-papiers? Laissera-t-il plus ou moins explicitement le champ libre à la Russie pour intervenir dans certaines des anciennes républiques soviétiques? Annulera-t-il des négociations de libre-échange? Ou même, reviendra-t-il sur la signature américaine de l'ALENA?

Il faudra voir à l'usage, mais ce sont toutes des choses qui pourraient bouleverser l'ordre politique et l'économie de la planète. Et pas pour le mieux.

En attendant de mesurer l'ampleur de la catastrophe, on peut toutefois tirer des leçons de la montée de Donald Trump. Tant dans la course à l'investiture républicaine que lors de la présidentielle elle-même, «le Donald» a surfé sur la même vague de colère à l'égard des élites et de ressentiment envers les immigrants - quand ce n'est pas du racisme pur et simple - qui fut derrière le Brexit et qui alimente des partis d'extrême droite en Europe.

La source de cette colère est la même partout : les processus de transformation des économies font toujours des perdants. Les États de la Rust Belt, ancien coeur industriel américain, ont beaucoup souffert de la concurrence chinoise. D'autres, où le charbon représentait une part importante de l'activité économique, ont souffert de la lutte (essentielle, on s'entend) contre les changements climatiques.

Dans l'ensemble, certes, le libre commerce et la décarbonisation de l'économie (entre autres transformations) sont d'excellentes choses. Et l'on peut comprendre qu'un gouvernement prenne les décisions les plus avantageuses pour l'ensemble de sa population, mais cela ne devrait pas l'empêcher de se soucier de ces perdants. Or, c'est là que le bât a blessé ces dernières années. On a présumé que les travailleurs licenciés à la suite de délocalisations d'usine ou de fermetures de mine retrouveraient des emplois équivalents. C'est souvent ce qui se passe, remarquez, mais ce n'est pas ce qui est arrivé cette fois-ci. Et les élites politiques ont par la suite persisté à ignorer les doléances de ces gens, qui ont vu leur niveau de vie s'écrouler.

Certes, l'élection d'un politicien qui s'annonce franchement dictatorial, sinon fascisant, n'est une solution à aucun problème. Cependant, il est à espérer que les dirigeants du monde occidental ont pris des notes. Il n'est peut-être pas de bon ton, pour un politicien tentant de projeter une image positive, de se préoccuper des «perdants» de l'économie, mais le cas du nouveau président américain illustre tragiquement le danger qu'il y a à les ignorer. Si l'on veut éviter que les Trump se multiplient, il faudra s'occuper des «perdants» mieux que cela.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer