La pire façon

Dans la foulée des violences raciales qui ont... (AP, Rogelio V. Solis)

Agrandir

Dans la foulée des violences raciales qui ont ébranlé les États-Unis cette semaine, la société américaine en général - et sa police en particulier - a des examens de conscience à faire.

AP, Rogelio V. Solis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / On chercherait des années durant une pire façon d'exprimer une colère juste, une pire défense d'une cause par ailleurs noble, qu'on ne trouverait rien.

Le massacre de cinq policiers perpétré par Micah Xavier Johnson jeudi soir, à Dallas, causera un grand mal aux familles des officiers tués et aux blessés, sept policiers et deux civils. Mais on ne peut malheureusement qu'espérer qu'il n'occultera pas aussi l'introspection que les forces de l'ordre américaines (et la majorité blanche) doivent absolument faire au sujet de leurs relations avec la communauté noire.

Il n'était pas clair, au moment d'écrire ces lignes, combien de tireurs, hormis Micah Johnson, avaient été impliqués - les premiers rapports de presse parlaient de «plusieurs snipers», mais la possibilité qu'il ait été le seul à tirer commençait à se dessiner. Ce qui est sûr, c'est que Johnson est mort aux petites heures du matin, vendredi, au terme d'une longue négociation qui a mal tourné avec la police de Dallas. Le shérif de l'endroit a indiqué qu'au cours des pourparlers, Johnson s'est dit fâché par les nombreux cas de policiers blancs qui abattent des jeunes hommes noirs sans raison apparente. Lui-même Noir, il a ajouté qu'il voulait tuer des «Blancs», en particulier des «policiers blancs». On sait aussi que trois suspects ont été détenus en lien avec cet attentat.

S'il s'avérait que ces gens ont participé à la tuerie ou s'en sont rendus complices, il va sans dire qu'ils devront être punis avec toute la sévérité permise par la loi. On peut bien penser tout le mal du monde de ces histoires de brutalité policière, et à bon droit d'ailleurs, il reste que l'on a ici affaire à un acte qui a toutes les allures d'une vengeance aveugle, si l'on se fie à ce qui a filtré jusqu'à présent. Les policiers qui ont été abattus ou blessés faisaient peut-être (sans doute, même) leur travail de façon tout à fait honorable. Peut-être même que certains d'entre eux étaient très sensibilisés à la problématique des inner-cities et faisaient ce qu'ils pouvaient pour aider. Mais ni Johnson ni ses présumés acolytes n'en savaient rien: ils n'ont choisi leurs victimes, de ce qu'on en sait, que parce qu'elles s'adonnaient à porter l'uniforme au mauvais endroit, au mauvais moment. La démarche est fondamentalement injuste et le geste, impardonnable.

Cela dit, cependant, les préjugés raciaux et la gâchette trop facile de certains policiers américains n'en sont pas moins un problème très réel. Pas plus tard que mercredi soir, un policier blanc du Minnesota a abattu Philando Castile, Afro-Américain de 32 ans, alors qu'il se trouvait dans sa voiture avec sa petite-amie et la fille de celle-ci. M. Castile était en train de chercher dans ses papiers (qui étaient en règle), à la demande du policier, quand celui-ci a craint qu'il ne sorte une arme. Il ne se passe pas une semaine aux États-Unis sans qu'une histoire d'horreur comme celle-là n'éclate.

Le problème dure depuis trop longtemps. La société américaine en général, et sa police en particulier, a des examens de conscience à faire pour le régler. (Un exercice qui ne ferait pas de tort de ce côté-ci de la frontière non plus, d'ailleurs.) Mais le massacre de jeudi est malheureusement en train de braquer ceux qui auraient le plus besoin de réfléchir. Des médias comme FOX News et certains policiers ont déjà commencé à parler de «guerre contre la police». Le New York Post titrait hier en une : «Guerre civile».

Une telle crispation dans un pays qui compte tant d'armes à feu ne mènera certainement à rien de bon.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer