Migrants et aînés dans le même bain

L'opposition joue sur tous les tableaux dans le... (Archives AP)

Agrandir

L'opposition joue sur tous les tableaux dans le dossier des migrants.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / A-t-on collectivement les moyens? Le gouvernement Couillard a multiplié les annonces d'investissements au cours des derniers mois. Cette semaine seulement, plus de 100 millions $ pour agrandir et rénover des écoles, pour contrer les violences à caractère sexuel sur les campus et pour la santé des hommes. Personne ne s'est demandé s'il aurait été préférable d'utiliser cet argent pour donner un deuxième bain aux aînés dans les centres d'hébergement. On se pose toutefois la question lorsque Québec s'apprête à verser 2,5 millions $ d'aide sociale aux demandeurs d'asile haïtiens. Pourquoi?

C'est une chose que des citoyens s'interrogent et s'inquiètent du coût de l'afflux de demandeurs d'asile. Des élus ont tellement répété ces dernières années que le Québec devait se serrer la ceinture, qu'il vivait au-dessus de ses moyens, qu'il est normal que des gens se questionnent sur sa capacité à répondre à toutes ses responsabilités. D'autant plus, les individus qui ont été privés de services dans le réseau de la santé ou de l'éducation durant la période «d'austérité».

C'en est toutefois une autre que l'opposition péquiste et caquiste exploite ce filon, joue sur tous les tableaux et tente de tirer avantage d'une situation qui mérite le plus grand doigté.

«Le gouvernement nous dit qu'il est incapable de donner un deuxième bain dans les CHSLD et ça coûte 30 millions $. Alors combien ça va coûter, 8000, 10 000, 15 000 demandeurs d'asile qui restent au Québec pendant trois ans? C'est sûr que c'est plus que 30 millions $. 

Est-ce qu'on a collectivement les moyens? Oui, on a un budget de 100 milliards $, mais pour l'instant, le gouvernement nous dit qu'on n'a pas les moyens de donner un deuxième bain. Alors c'est sûr que cet argent-là, on le prend ailleurs. Où? Ils ne veulent pas nous le dire», a affirmé jeudi le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée. 

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, n'est pas en reste. «On n'a pas la capacité financière d'accueillir tous ces gens-là, puis en plus, ce ne sont pas des vrais réfugiés politiques pour la majorité.»

Pourquoi ce type d'intervention qui nourrit la méfiance, sème la division et présente le demandeur d'asile, «l'étranger» comme un parasite, comme celui qui vient piger dans l'assiette des Québécois? 

Est-ce dire que le Québec ne devrait pas respecter ses obligations en matière d'immigration? Est-ce dire que sous un gouvernement péquiste ou caquiste, les demandeurs d'asile n'auraient plus droit à un chèque de dernier recours comme le prévoit depuis 1996 un décret qui a permis notamment à des Syriens et à des Mexicains de tenir le coup en attendant que la Commission de l'immigration et du statut de réfugié décide de leur sort? 

Si l'argent est la véritable préoccupation de l'opposition, elle devrait se réjouir qu'il coûte moins cher d'accorder des chèques d'aide sociale que de maintenir des centres d'hébergement temporaire.

Évidemment, la situation ne doit pas s'éterniser et le Québec n'a pas à porter tout le poids d'un message dont le premier ministre canadien n'a pas mesuré la portée après le décret anti-immigration du président Trump. Avant de gazouiller «À ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera indépendamment de votre foi. La diversité fait notre force», Justin Trudeau aurait dû s'assurer que le Canada était capable de répondre adéquatement à la demande et de délivrer rapidement des permis de travail.

S'il a voulu se faire facilement du capital politique, M. Trudeau risque d'en perdre si les Québécois et les demandeurs d'asile s'estiment perdants.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer