Anticosti à nouveau exploitée

Il n'y aura plus d'exploration pétrolière et gazière... (Archives AFP)

Agrandir

Il n'y aura plus d'exploration pétrolière et gazière à Anticosti, mais «l'exploitation» de l'île à des fins politiques se poursuit.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Il n'y aura plus d'exploration pétrolière et gazière à Anticosti, mais «l'exploitation» de l'île à des fins politiques se poursuit. Philippe Couillard ne diffère pas sur ce point de Pauline Marois. Anticosti est une fois de plus un symbole en vue des prochaines élections. Une occasion pour les libéraux de se draper de vert, et ce, aux frais des contribuables.

Certains ont qualifié de victoire la décision du gouvernement Couillard de soustraire le territoire de l'île d'Anticosti à l'exploration pétrolière et gazière. La victoire sera cependant réelle et entière lorsqu'on saura comment Québec encadrera les autres projets d'exploration et d'exploitation pétrolière et gazière ailleurs dans la province, et la rigueur qu'il mettra à faire respecter les règlements établis. 

Le sort réservé à Anticosti n'est pas l'unique barème pour mesurer la volonté du gouvernement libéral de protéger l'environnement et de respecter l'accord de Paris. Anticosti n'est pas non plus le seul joyau qui mérite d'être préservé au Québec. En Gaspésie, d'autres projets inquiètent et divisent. Il y a aussi l'oléoduc Énergie Est de TransCanada qui suscite des inquiétudes, notamment parce que le gouvernement Couillard a mis du temps à poser ses conditions et à faire respecter ses lois en matière d'environnement sur son territoire. 

Pour évaluer la victoire, il faudra également connaître le coût total de la facture que devront assumer les contribuables, ainsi que la façon et les paramètres qui ont servi à déterminer les sommes versées aux entreprises Junex, Corridor et Maurel & Prom. Il faudra également surveiller comment se termineront les négociations avec Pétrolia et Trans American. Pétrolia maintient qu'Anticosti «reste et restera toujours un projet majeur sur le plan économique, susceptible de générer des retombées importantes pour le Québec». Une position qui n'annonce pas un règlement à rabais.

«En s'appuyant sur la candidature de l'île d'Anticosti au patrimoine mondial de l'UNESCO pour justifier le retrait des permis plutôt que de confronter les partenaires à la non viabilité commerciale de ce projet, le gouvernement Couillard s'est donné un prétexte pour «compenser» un manque à gagner imaginaire», souligne pour sa part le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec, heureux de l'abandon du projet, mais déçu du paiement de 41,4 millions $ à des compagnies qui avaient obtenu des permis à des prix dérisoires. 

En 2014, les péquistes de Pauline Marois voulaient démontrer qu'ils étaient capables de conclure des ententes avec le secteur privé, qu'ils pouvaient exploiter les ressources naturelles de façon responsable et du même coup, faire tourner l'économie et enrichir les Québécois. 

Le gouvernement Marois investissait 115 millions $ dans l'exploration pétrolière à l'île d'Anticosti dont certains évaluaient le potentiel à 45 milliards $ sur 30 ans. Que l'État s'immisce dans le secteur et tente de savoir enfin ce que contient le sol de l'île n'était pas une hérésie. Huit barils de pétrole sur 10 produits dans le monde sont sous contrôle gouvernemental, indiquait à l'époque Jean-Thomas Bernard, professeur en sciences économiques. 

Même si le gouvernement de Jean Charest avait lui aussi tenté de conclure une entente de partenariat avec des pétrolières à Anticosti, Philippe Couillard s'est distancé du projet en décembre 2015. «Le délabrement de ce milieu unique ne portera pas ma signature», martelait-il. 

M. Couillard sera-t-il par ailleurs celui qui contribuera à donner aux insulaires le coup de pouce (de l'eau potable à Port-Meunier, un lien par traversier pour rendre l'île accessible à plus de gens et à moindres frais) qu'il réclame depuis des décennies ? À suivre.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer