Le «blanc» PQ

Le député Gaétan Lelièvre a été exclu du... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le député Gaétan Lelièvre a été exclu du caucus péquiste, mardi.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le chef du PQ, Jean-François Lisée, n'avait pas le choix d'exclure le député Gaétan Lelièvre de son caucus. Si le PQ veut se présenter devant les électeurs comme le parti de la probité et de la droiture, s'il veut continuer de marteler que l'éthique du Parti libéral est toujours déficiente, il ne pouvait tolérer en ses rangs un homme qui sollicitait les faveurs de la firme de génie Roche (la même qui a mis dans l'embarras des libéraux) lorsqu'il occupait le poste de directeur général de la ville de Gaspé.

Étant donné la nature des faits reprochés à M. Lelièvre (sollicitation de billets à 450 $ pour le centre Bell, emploi pour son fils, emprunt d'un condo à Québec et location d'un appartement à Gaspé) et qu'aucune accusation criminelle n'est portée contre lui, certains diront que le député de Gaspé est sacrifié pour permettre à Jean-François Lisée et au PQ d'incarner la «pureté» lors de la prochaine campagne électorale. Le «blanc PQ», tendance 2018. 

Certains avanceront aussi probablement que le groupe Québecor, qui a fait mardi état de l'échange de courriels entre Gaétan Lelièvre et des employés de Roche, a voulu faire la démonstration qu'il ne faisait pas «d'acharnement thérapeutique» et de «tir groupé» contre le Parti libéral, comme lui reprochait récemment le ministre Pierre Moreau.

Certains noteront par ailleurs qu'une telle sortie offre malgré tout une occasion aux péquistes de se draper de blanc, de faire la leçon à leurs adversaires. Une occasion que Jean-François Lisée n'a pas ratée.

«Le PQ est la principale force d'assainissement de la vie politique et économique du Québec. C'est nous qui avons introduit le financement populaire des partis politiques avec René Lévesque. (...) Au pouvoir, le Parti québécois a cassé la pratique des prête-noms au niveau québécois et introduit l'assainissement du financement politique au niveau municipal. C'est nous également qui avons assujetti les contracteurs du secteur public, notamment les firmes d'ingénierie, à des tests d'intégrité avant l'obtention de tout contrat».

Avec ce bilan, difficile voire impossible pour le PQ, de rester impassible et ce, même si M. Lelièvre n'est pas accusé d'avoir détourné ou profité illégalement de fonds lorsqu'il était directeur général, député ou ministre délégué des Régions. Le chef s'est dit préoccupé par toute information ou toute action qui pourrait «être perçue comme un manquement à l'éthique». 

M. Lelièvre reconnaît qu'il s'est placé dans une situation d'apparence de conflits d'intérêts et il s'en excuse. Il admet aussi qu'il aurait dû aviser le chef et ses collègues d'éléments qui ne lui apparaissait pas opportun de dévoiler. «Mais aujourd'hui, avec toute la transformation, toute l'importance que prend l'éthique et la déontologie, on doit être plus blanc que blanc». 

C'est ici que la réaction de Gaétan Lelièvre est décevante et dénote d'un manque de prudence, de jugement, ainsi que d'une incompréhension de ce que doivent être les rapports entre une personne qui occupe une charge publique et une autre qui a des services à vendre.

Même en 2008-2009, un directeur général d'une ville aurait dû savoir qu'il était inacceptable et dangereux de jouer copain-copain avec les employés d'une firme à la recherche de contrats.

Il était aussi périlleux de la part du député de déclarer sous serment à la commission Charbonneau qu'il n'avait jamais rien reçu de Roche pour lui-même ou en retour d'un octroi à la ville de Gaspé.

Les manquements passés de M. Lelièvre le rattrapent. D'autres directeurs généraux et d'autres élus doivent en tirer une leçon.




À lire aussi

  • Gaétan Lelièvre exclu du caucus péquiste

    Politique

    Gaétan Lelièvre exclu du caucus péquiste

    Le député Gaétan Lelièvre s'est fait montrer la porte du caucus péquiste parce qu'il a sollicité et accepté des faveurs de la firme Roche à l'époque... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer