Exclusif

Hydro percepteur d'impôt

ÉDITORIAL / Les Québécois ont payé trop cher leur électricité - 1,4 milliard$... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Les Québécois ont payé trop cher leur électricité - 1,4 milliard$ de trop depuis 2008 -, mais ils devraient s'en réjouir, selon le ministre Pierre Arcand et Hydro-Québec. Ce qu'ils ont défrayé en trop pour chauffer et éclairer leur logis - une vaste maison luxueuse ou un appartement minable mal isolé - a servi à équilibrer les finances publiques et à financer des services dans les écoles et les hôpitaux. Ce sont pourtant les impôts et non le compte d'électricité qui doivent servir à cette fin.

Hydro-Québec a beau être une société d'État, l'abonné qui paie son compte d'électricité défraie le coût de sa consommation. Sa contribution pour financer les soins de santé, l'éducation, de la petite école à l'université, la construction et l'entretien des routes, l'aide sociale et toutes les autres missions de l'État, est établie lorsqu'il fait sa déclaration de revenus et paie diverses taxes. Et non, lorsqu'il règle la température d'une pièce, allume la lumière et met en marche la sécheuse et le lave-vaisselle.

Hydro-Québec a beau être une société d'État, les politiciens ne devraient pas s'en servir pour collecter de l'argent qu'ils n'osent aller chercher par l'entremise des impôts et des taxes.

Le ministre Arcand a rappelé cette semaine que le gouvernement avait clairement indiqué en 2014 que les trop-perçus d'Hydro serviraient à équilibrer le budget de la province, et ce, même si la Régie de l'énergie avait déterminé auparavant que ce sont les abonnés qui devraient en bénéficier.

Réduire rapidement le déficit du Québec pour afficher des surplus ne justifie pas de dénaturer une facture de consommation d'énergie et de demander aux riches comme aux plus pauvres de regarnir les coffres.

À ceux qui peinent année après année à payer leur compte d'électricité, aux ménages qui disposent d'une mince marge de manoeuvre budgétaire, à ceux pour qui 350 $ servent à combler des besoins de base, le ministre Arcand répond «qu'en faisant ça, on a sauvé des millions et des millions de dollars d'intérêt aux Québécois. [...] Maintenant, l'équilibre budgétaire, il est retrouvé».

Le gouvernement Couillard peut donc vanter sa saine gestion et le retour à l'équilibre budgétaire, se permettre d'alléger le fardeau fiscal des gens gagnant plus 100 000 $ par année en abolissant la taxe santé, et annoncer des réinvestissements dans divers domaines à 18 mois des prochaines élections, aurait-il pu ajouter.

M. Arcand fait plutôt miroiter que les trop-perçus pourraient à l'avenir avoir un impact positif sur la réduction des tarifs. La belle affaire!

Certes, les Québécois ont assumé l'an dernier et cette année, des hausses tarifaires moindres (0,7 %), que les citoyens de l'Ontario et du Manitoba (4 %), de Colombie-Britannique (3,36 %). Il ne faut pas s'en réjouir trop vite, car Hydro-Québec n'est pas totalement libre de ses décisions.

Le jour où le gouvernement, qu'importe sa couleur, est moins soucieux de maintenir de bas tarifs, le jour où il accorde des tarifs privilégiés à de grandes entreprises pour créer de l'emploi dans certains domaines et certaines régions, le jour où il impose à Hydro d'acheter de l'énergie provenant de l'éolien ou de petites centrales privées, le jour où le marché de l'énergie évolue d'une façon imprévue, les tarifs peuvent reprendre leur ascension. Les Québécois et Hydro ont déjà joué dans ce film-là.

«Ces trop-perçus vont cesser et vont être retournés aux consommateurs», a répété jeudi le ministre Arcand. À suivre.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer