Miser sur l'éducation

Présentement, plus de 20 % des jeunes quittent... (123RF/yanlev)

Agrandir

Présentement, plus de 20 % des jeunes quittent l'école secondaire sans diplôme, sans qualification.

123RF/yanlev

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le gouvernement semble enfin comprendre que l'éducation rapporte, que ce n'est pas une dépense mais bien un investissement essentiel à la croissance économique du Québec étant donné le vieillissement de sa population et la rareté de la main-d'oeuvre. Après des années de disette, le changement de ton, qui doit bien sûr se traduire en espèces sonnantes et en actions, est bienvenu.

Il faudra évidemment attendre de voir noir sur blanc le budget que présentera le ministre des Finances, Carlos Leitão. Les signaux transmis jusqu'à maintenant sont cependant positifs. «Le thème principal du budget, ça va être l'enseignement supérieur, la formation et la main-d'oeuvre», disait-il la semaine dernière à La Presse. Lundi, il réitérait le même message. D'autres ministres devraient le répéter jeudi et vendredi à Québec, dans le cadre du rendez-vous national sur la main-d'oeuvre. 

Ce qui émanera de ce rendez-vous regroupant employeurs, syndicats et établissements d'enseignement devra toutefois s'arrimer avec la politique de réussite éducative que présentera plus tard le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx.

L'éducation ne se limite pas à former un individu pour qu'il occupe un emploi. Il y a tout un bagage de connaissances et de compétences à acquérir dans les services de garde, les écoles primaires et secondaires, les centres de formation professionnelle pour certains, avant de franchir les portes des cégeps et des universités. Un bagage qui permet de s'adapter aux exigences nouvelles du marché du travail et de la société tout au long de la vie, par le biais de la formation continue.

D'où l'importance que le réinvestissement en éducation vise tous les paliers d'enseignement. Pour que plus de Québécois diplôment dans les cégeps et les universités et comblent les besoins de main-d'oeuvre spécialisée à l'avenir, il faut forcément qu'ils ne décrochent pas de l'école secondaire. Présentement, plus de 20 % des jeunes quittent l'école secondaire sans diplôme, sans qualification. Il est nécessaire qu'ils sortent des établissements d'enseignement avec une formation générale et des outils de base solides.

Le gouvernement Couillard fera son travail à moitié s'il délaisse un secteur d'enseignement au détriment de l'autre.

D'ailleurs, dans un avis remis au ministre des Finances, l'Association des économistes québécois salue que Québec ait commencé à accorder davantage de ressources au secteur de l'éducation, mais estime qu'il doit faire encore plus. Selon les économistes sondés, l'éducation, incluant la petite enfance, doit être la priorité du budget 2017-2018. Évidemment, il faudra être attentif et veiller à ce que le réinvestissement promis par Québec soit à l'avantage de l'ensemble de la société et ne vise pas qu'à répondre aux besoins les plus pressants et à court terme des entreprises aux prises avec des pénuries de main-d'oeuvre.

Le président de la CSN, Jacques Létourneau, exprimait mardi des craintes dans Le Devoir. «Ce n'est pas vrai qu'on va, dans des régions spécifiques, modeler ou ajuster l'enseignement collégial et postsecondaire en fonction des besoins des entreprises.»

C'est prudence élémentaire de s'assurer que le réseau d'enseignement diplôme des citoyens qualifiés et mobiles, et non des individus formés selon les exigences d'une entreprise spécifique et qui risquent de se retrouver le bec à l'eau si l'entreprise délocalise ses activités ou ferme ses portes.

Il y aura 1,4 million d'emplois à pourvoir au Québec d'ici 2022. C'est à l'avantage de tous de trouver des façons de faire, d'actualiser les pratiques pour développer et utiliser les talents des jeunes, des chômeurs, des travailleurs âgés et des immigrants.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer