Justice et Monopoly libéral

Luigi Coretti, photographié en 2012... (archives La Presse)

Agrandir

Luigi Coretti, photographié en 2012

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / «Les stratagèmes à la télévision et les criminels en prison», répétait en 2011 le gouvernement Charest, pour qui les enquêtes policières valaient mieux qu'une commission d'enquête publique pour lutter contre la corruption, la collusion et le crime organisé. Cinq ans plus tard, le gouvernement Couillard et sa ministre Stéphanie Vallée doivent déployer tous les efforts nécessaires pour s'assurer que les personnes épinglées par l'UPAC ou démasquées durant la commission Charbonneau ne soient pas épargnées d'un procès à cause de délais déraisonnables dans le système de justice.

Le chef péquiste Jean-François Lisée a comparé jeudi le système québécois au jeu Monopoly : un Monopoly libéral avec des cartes «sortie de prison». 

«[...] Qui pourrait avoir sa carte sortie de prison à cause des délais trop longs? Est-ce que c'est Gilles Vaillancourt, qui était protégé par le premier ministre Charest? Est-ce que c'est Nathalie Normandeau, l'ancienne vice-première ministre libérale? Est-ce que c'est d'autres amis libéraux qui sont en ce moment sous la loupe de l'UPAC et du DPCP? C'est ça qui nous pend au nez.»

Affirmation purement partisane? Mépris pour le système de justice, comme l'a déploré la ministre de la Justice Stéphanie Vallée? 

Si le plan d'action en 22 points déployé en octobre dernier par le gouvernement et par les administrateurs de la justice pour répondre à l'arrêt Jordan de la Cour suprême ne donne pas rapidement de résultats, le retrait d'autres accusations risque en effet de survenir. La Cour a fixé en juillet à 18 mois la durée maximale d'un procès en Cour du Québec et à 30 mois un procès en Cour supérieure. 

Au Québec, plus de 150 requêtes pour arrêt de procédures ont été formulées au DPCP (Directeur des poursuites criminelles et pénales) depuis que la Cour a déterminé des balises. Des motards ont obtenu un tel arrêt; et oui, des «amis libéraux» pourraient possiblement piger la carte chanceuse en alléguant des délais déraisonnables, ou voir retirer certaines des accusations portées contre eux. 

La confiance dans le système de justice sera grandement mise à mal si un tel scénario se produit et si la population en vient à conclure que certains ont des passe-droits. 

L'opposition fait pression depuis des semaines sur la ministre de la Justice afin qu'elle augmente sans tarder les effectifs (juges, procureurs, greffiers) dans les palais de justice et ouvre des salles supplémentaires pour réduire les délais. Le Barreau du Québec réclame aussi des ressources et des outils adéquats. Certains estiment que le plan établi en octobre est insuffisant. Forcé de répondre aux barèmes de l'arrêt Jordan, le DPCP expliquait jeudi aux médias qu'il priorisait les crimes contre la personne aux crimes économiques. 

La pression sur Québec vient d'augmenter d'un cran avec la fin de la saga judiciaire de Luigi Coretti. L'ex-président de la firme de sécurité BCIA - qui avait fourni une carte de crédit à l'ancien ministre libéral Tony Tomassi - a été libéré jeudi des accusations de fraude portées contre lui en 2012. Son procès devait se dérouler en 2018, soit six ans après son arrestation. 

Les accusés ont le droit d'être jugés dans un délai raisonnable. Les «victimes» doivent par ailleurs avoir l'assurance que le processus judiciaire ira jusqu'au bout et que justice sera rendue. 

Le gouvernement a fort à faire pour rétablir la confiance du public et dissiper le cynisme. Double rappel pour lui, jeudi : la nécessité d'accélérer le traitement judiciaire, mais aussi de donner suite à toutes les recommandations de la commission Charbonneau, comme le réclame un comité de suivi indépendant qui juge insatisfaisant le travail accompli jusqu'à maintenant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer