Québec triche au jeu

La prévention et le respect de la réglementation... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La prévention et le respect de la réglementation souffrent constamment de notre dépendance collective aux revenus tirés du jeu.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Rouge ou bleu, le gouvernement est toujours pris en flagrant délit lorsqu'il s'agit de l'offre de jeu et de Loto-Québec. Certes, il est préférable que l'État joue un rôle important dans ce domaine plutôt que de laisser les revenus au secteur privé et au crime organisé, et de ramasser uniquement la facture des dégâts liés au jeu pathologique. Mais, de grâce, que Québec assume pleinement son rôle en s'assurant que les mécanismes de contrôle sont appliqués et adéquats. Qu'il cesse de tricher.

Le portrait dressé mercredi dans La Presse contredit le discours rassurant que tous les gouvernements ressortent chaque fois qu'il est question du nombre d'appareils de loterie vidéo, de casinos ou de projets de développement de Loto-Québec.

La Presse étale des lacunes inquiétantes. Des guichets automatiques placés près des appareils de loterie vidéo, des bars qui «prêtent» des 200 $ aux joueurs pour qu'ils alimentent la machine, des bars fantômes, des joueurs laissés sans surveillance, la Régie des alcools, des courses et des jeux qui met des années à punir les délinquants, des régisseurs qui parlent «d'aveuglement volontaire», le nombre d'enquêtes et d'inspections des appareils de loterie vidéo en baisse.

Sur papier, l'État prend ses responsabilités pour contrôler l'offre et éviter que le jeu devienne maladie, descente aux enfers et faillite pour certains joueurs. Sur le terrain, contrôle et suivi de la réglementation ne sont pas aussi serrés qu'il le faudrait compte tenu des ravages que peut entraîner le jeu chez une infime partie des joueurs.

Les libéraux n'ont pas tenté mercredi de défendre l'indéfendable ni de nier le problème. «C'est très troublant. Il faut mettre fin à ça», a affirmé le ministre des Finances, Carlos Leitão. Avec son collègue de la Sécurité publique, il s'assurera que Loto-Québec et la Régie des alcools, des courses et des jeux se mettent à l'oeuvre pour que les règles existantes soient suivies.

Très bien, mais cela ne rassure qu'à moitié. Sans l'enquête journalistique, est-ce que Québec se soucierait que les règles soient respectées? Quand les médias passeront à un autre sujet, est-ce que la détermination et la vigilance du gouvernement seront maintenues ou vont-elles s'étioler jusqu'à la prochaine manchette «troublante»? Les 375 appareils de loterie vidéo inutilisés vont-ils vraiment rester dans l'entrepôt et disparaître sous les toiles d'araignée, et ne pas retourner dans des bars comme l'a promis le premier ministre?

La prévention et le respect de la réglementation souffrent constamment de notre dépendance collective aux revenus tirés du jeu. C'est dans l'opposition que les politiciens sont plus sensibles au sort des joueurs à risque ou pathologiques. Au pouvoir, ils regardent la colonne des revenus de Loto-Québec et les dividendes qu'ils en tirent.

Carlos Leitão ne fait pas exception. «Est-ce que l'État peut se priver de 1 milliard $? On peut avoir le débat. Si l'État se prive de 1 milliard $ de revenus, qu'est-ce qu'on coupe?»

Il est possible de poser la question autrement. Si les contrôles sont plus efficaces, si on évite d'exposer les populations les plus fragiles au jeu, si on prend en compte les études menées par l'Institut national de santé publique et les directions de santé publique avant d'aller de l'avant avec de nouveaux projets chez Loto-Québec ou dans les bars, la facture assumée par l'État pour payer les effets néfastes du jeu sera peut-être moindre?

On peut également considérer qu'investir davantage que 22 millions $ par an pour faire de la sensibilisation et réduire les effets négatifs du jeu se révélerait aussi très rentable à moyen et long terme. Pourquoi ne pas miser là-dessus?

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer