Les élus et la peur des statistiques

Le QG de Statistique Canada... (Archives La Presse canadienne)

Agrandir

Le QG de Statistique Canada

Archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Les libéraux ont remplacé les conservateurs à Ottawa, mais une chose ne change pas : le contrôle que veut exercer le gouvernement sur le travail de Statistique Canada. Si Justin Trudeau a rétabli comme promis le formulaire long du recensement qu'avait rendu non obligatoire Stephen Harper, il est moins rapide pour garantir l'indépendance informatique que réclamait depuis des mois l'ancien chef de Statistique Canada. Cette situation devrait aussi préoccuper chercheurs, élus et citoyens.

«Stephen Harper ne s'en tirera pas comme ça», avait lancé en 2010 le député libéral Marc Garneau. Il dénonçait l'hypocrisie et le manque de transparence du gouvernement conservateur qui avait annoncé le samedi 26 juin qu'il n'imposerait plus le formulaire long lors du recensement. Une décision décriée par Statistique Canada, par les scientifiques, par les élus des provinces et des municipalités, par les minorités linguistiques, par les entreprises et par tous ceux pour qui les données du recensement sont précieuses pour leurs recherches, pour leurs affaires ou pour élaborer des politiques et des services publics.

Aussitôt élus, les libéraux ont respecté leur promesse et le formulaire détaillé a été réhabilité. La situation n'est pas pour autant revenue au beau fixe. Le statisticien en chef Wayne Smith vient de quitter son poste plus tôt que prévu, mécontent et inquiet que le gouvernement ne rompe pas avec la décision de l'équipe Harper de centraliser les services de technologies de l'information à Services partagés Canada (SPC).

M. Smith estime que «la livraison des programmes de Statistique Canada est de plus en plus entravée en raison de l'approvisionnement perturbateur, inefficace, lent et hors de prix des services d'infrastructure informatique de Services partagés Canada». Selon lui, le gouvernement prétend protéger l'indépendance de Statistique Canada alors que celle-ci n'a jamais été aussi compromise.

Justin Trudeau va-t-il s'en tirer comme ça? La question se pose. Ottawa a nommé un nouveau statisticien en chef, et ce, sans recourir à un comité indépendant comme il l'avait promis. Un projet de loi est aussi attendu cet automne. La vigilance s'impose.

L'ancien statisticien en chef soutient que SPC détient en quelque sorte un droit de veto sur les activités de collecte, de traitement, de stockage, d'analyse et de diffusion des données officielles. Qui plus est, que Services partagés Canada peut refuser certains services essentiels aux activités de Statistique Canada. L'indépendance de l'agence nationale de la statistique est réduite.

Wayne Smith n'est pas le premier à critiquer Services partagés Canada. Les tribunaux, dont la Cour suprême, ne voulaient pas non plus en être dépendants. Ils s'inquiétaient du contrôle et de la confidentialité de leurs données, rapportait La Presse canadienne. Dans son rapport de février dernier, le Vérificateur général était aussi sévère à l'égard de SPC. Il notait une mauvaise gestion de la sécurité des systèmes informatiques.

Une lacune, on le comprend aisément, préoccupante pour Statistique Canada qui doit recueillir et gérer une foule de données et qui risque de rencontrer des résistances dans sa cueillette si un doute plane sur la protection et l'usage de celles-ci. On risque donc de se retrouver devant un manque d'informations comme on le craignait avec l'abandon du caractère obligatoire du formulaire détaillé du recensement.

Des données complètes, objectives et factuelles peuvent bien sûr contrecarrer les plans des politiciens. Et c'est justement pour cela qu'elles sont précieuses. Elles évitent de naviguer à vue ou selon une idéologie, et compliquent le recours à la démagogie et au populisme.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer