Postes Canada: tous concernés

L'équité salariale et le régime de retraite sont... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

L'équité salariale et le régime de retraite sont deux enjeux majeurs des négociations à Postes Canada.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Ce n'est pas parce qu'on n'a pas de lettres ou de colis à acheminer que le conflit entre Postes Canada et le syndicat de ses employés peut nous laisser indifférents.

La façon dont les parties réussiront à s'entendre sur les deux principaux points en litige, le régime de retraite et l'équité salariale entre hommes et femmes, sera révélatrice des valeurs du gouvernement de Justin Trudeau.  

En ne brandissant pas la menace d'une loi spéciale pour forcer un règlement, l'équipe libérale se démarque bien sûr de celle de Stephen Harper qui avait vite fait d'y recourir en 2011. «Pour protéger les intérêts supérieurs de l'économie canadienne et de la population canadienne», disait-on à l'époque, comme si d'autres entreprises ne pouvaient prendre la relève, comme si Ottawa ne pouvait livrer autrement des chèques. 

Il pouvait difficilement en être ainsi avec le gouvernement libéral. Il aurait été gênant que le fils Trudeau bafoue le droit à la négociation et à la grève reconnu comme des droits fondamentaux dans deux jugements de la Cour suprême. 

 Justin Trudeau a affirmé mardi qu'il ne croit pas nécessaire d'avoir recours à la ligne dure. Certes, Postes Canada a transmis un avis de lock-out qu'elle a repoussé jusqu'à lundi à la suite d'une proposition de la ministre du Travail de recourir à l'arbitrage obligatoire. Une suggestion refusée par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Jeudi, au moment d'écrire ces lignes, les pourparlers se poursuivaient.

Mais au-delà du processus de négociation, ce sont les enjeux liés à ce renouvellement de contrat qui constituent un test pour le gouvernement.

Le premier ministre prône la parité et l'équité entre hommes et femmes. «Nous sommes en 2015», disait-il en dévoilant la composition d'un cabinet paritaire en novembre. Son gouvernement veut aussi accroître les revenus des retraités et la bonification du Régime de pensions du Canada était un engagement électoral.

Récemment, en juin, le ministre des Finances Bill Morneau s'est entendu avec huit de ses homologues provinciaux pour rehausser le régime à partir de 2019, et ce, jusqu'en 2025. «Nous allons améliorer la retraite pour les prochaines générations de Canadiens», a soutenu M. Morneau.

Un gouvernement libéral peut-il permettre que Postes Canada, une société de la Couronne, continue d'avoir un traitement salarial pour les facteurs de milieux ruraux et suburbains, à 70 % des femmes, et un autre pour ceux des centres urbains où se retrouve une majorité d'hommes? Selon le syndicat, l'écart salarial moyen serait de près de 30 %.

Le syndicat indique aussi dans un communiqué que Postes Canada s'est opposée pendant 28 ans à une demande d'équité salariale. En 2011, la Cour suprême lui a ordonné de verser 250 millions $. 

Le dossier du régime de retraite est aussi délicat pour le gouvernement Trudeau. Le régime des travailleurs des postes étant déficitaire, Postes Canada voudrait implanter un régime de cotisations déterminées, et non plus à prestations déterminées, pour les nouveaux employés. Un gouvernement qui souhaite améliorer la retraite des prochaines générations peut-il juger acceptable une clause «orpheline» et moins avantageuse dans le régime complémentaire de retraite des Postes? Maints experts estiment qu'un régime à prestations déterminées est le meilleur modèle pour assurer la sécurité financière des retraités. 

Tant la partie patronale que syndicale a intérêt à trouver des compromis, à modifier d'autres paramètres du régime (pénalités, indexation, etc.) pour réduire les coûts, et à maintenir un régime à prestations déterminées pour tous, les anciens et les nouveaux salariés. 

Tant en matière d'équité salariale que de régime de retraite, le gouvernement et les sociétés d'État doivent donner l'exemple.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer