Quand la modération fout le camp

Au Québec, le prix de l'alcool a augmenté... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Au Québec, le prix de l'alcool a augmenté de 15 % entre 2002 et 2014, comparativement à 22 % pour l'ensemble des biens de consommation.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Lorsque l'Association des brasseurs du Québec est préoccupée parce que le prix d'un litre de bière est le même que celui d'un produit de consommation courante comme le jus, on peut l'accuser de défendre ses intérêts économiques. Lorsque l'Institut national de santé publique, Éduc'alcool, le Conseil d'éthique de l'industrie québécoise des boissons alcooliques s'inquiètent aussi des bas prix de l'alcool, voire de sa gratuité, et de sa grande accessibilité, il est temps pour Québec de prendre la chose au sérieux et d'agir pour réduire les risques sur la santé publique.

Le portrait de la consommation d'alcool au Québec de 2000 à 2015 publié à la mi-juin par l'Institut national de santé publique du Québec ne doit pas être pris à la légère. Certes, la proportion de Québécois de 12 ans et plus qui consomment de l'alcool est demeurée stable - autour de 82 % - durant cette période. Cette stabilité ne doit cependant pas gommer d'autres données qui doivent être décodées comme des signaux d'alarme et un appel à la vigilance.

La consommation par personne, la consommation excessive d'alcool et la consommation au-delà des limites à faible risque sont en effet des indicateurs qui affichent tous une hausse. Et ce sont chez les femmes que l'augmentation est la plus marquée. 

Et il y a plus que des chiffres. Lorsque l'Association pour la santé publique du Québec recense les publicités liées à la consommation d'alcool dans les bars de Montréal et constate qu'une femme peut, par diverses promotions, y boire gratuitement presque tous les soirs de la semaine, sauf le dimanche, il y a lieu de se demander si quelqu'un a le souci de faire appliquer la réglementation existante, si celle-ci est encore adaptée à la réalité de 2016, si les campagnes de sensibilisation sont bien ciblées et si nos politiques publiques sont mûres pour une révision.

L'Institut national de santé publique note qu'au Canada, c'est au Québec que l'écart est le plus grand entre les pratiques idéales pour diminuer les problèmes associés à la consommation d'alcool et les politiques publiques adoptées. Le Québec se retrouve au dernier rang.

Quelles seraient les actions efficaces, selon les experts? Mesures de fixation des prix pour diminuer l'accessibilité économique, limites à l'accessibilité physique, âge légal, limites au marketing de l'alcool, encadrement du commerce au moyen d'un monopole d'État, mesures dissuasives pour contrer l'alcool au volant et interventions cliniques brèves auprès des buveurs à risque, rapporte l'Institut. 

Bien sûr, Québec ne reste pas les bras croisés et une réglementation existe. Mais celle-ci comporte des failles. Au Québec, le prix de l'alcool a augmenté de 15 % entre 2002 et 2014, comparativement à 22 % pour l'ensemble des biens de consommation. La Belle Province compte la plus forte densité de points de vente d'alcool au détail au Canada. Un Québécois a, en moyenne, accès à 16 points de vente à une distance de moins d'un kilomètre de son domicile.

Le Conseil d'éthique de l'industrie québécoise des boissons alcooliques déplore de son côté le laxisme et l'indifférence des autorités publiques devant le contournement des lois et le manque d'éthique dans la commercialisation des boissons alcooliques, rappelait hier La Presse.

Lorsqu'il s'agit de prendre un verre, l'accessibilité ne pose pas de difficultés au Québec. Si on n'y prend garde, une consommation accrue d'alcool risque pourtant de peser lourd sur l'ensemble de la société. Accidents de la route, dépendance, problèmes sociaux et de santé mentale et physique. Oui, la vente et les taxes sur l'alcool rapportent gros à l'État. Mais elles viennent aussi avec une facture si on ne fait pas preuve collectivement de modération.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer