Plus de classes, mais encore

Québec ajoute 30 classes aux 70 maternelles 4... (123rf/petro)

Agrandir

Québec ajoute 30 classes aux 70 maternelles 4 ans déjà prévues cette anéée en milieu défavorisé.

123rf/petro

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Bonne nouvelle, Québec ajoute 3 millions $ pour ouvrir non pas 70, mais 100 nouvelles classes de maternelle quatre ans à temps plein dans les milieux défavorisés. La rentabilité de cet investissement sera d'autant plus grande si ce sont des petits qui ne fréquentent pas déjà des services de garde éducatifs qui entrent à l'école et profitent de dépistage et de soutien individuel et familial. Il faut viser plus qu'un simple transfert de clientèle.

Espérons aussi que l'objectif du ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, n'est pas simplement de faire taire les critiques de l'opposition, de plaire aux jeunes libéraux et de permettre à son gouvernement de commencer la semaine sur une meilleure note. 

En avril, le ministre semblait n'avoir les moyens que pour créer 70 nouvelles classes. Quelques semaines plus tard, il trouve les fonds pour en ajouter 30. Le personnel enseignant, même s'il se réjouit de l'annonce ministérielle, a raison de poser des questions sur les conditions et les modalités d'implantation. Le gouvernement Couillard a été si chiche dans ses dépenses en éducation et son intérêt pour la réussite scolaire est si récent qu'il est sage de rester sur ses gardes.

Il ne suffit pas de passer de 70 à 100 classes. Il faut disposer d'espace, de matériel et d'un programme adaptés aux tout-petits de quatre ans. Il faut que les enseignants aient avec eux, en classe, le personnel de soutien qui répond aux besoins des enfants. Le soutien aux familles revêt aussi une grande importance. Dix rencontres doivent normalement être offertes aux parents dont l'enfant fréquente la maternelle quatre ans à temps plein.

Plusieurs conditions doivent être réunies pour que la cible, l'égalité des chances et le rehaussement de la diplomation, soit atteinte. D'où l'importance d'un engagement solide du ministre qui cumule l'Éducation et la Famille. «Nous croyons qu'agir tôt permet aux enfants de se développer à tous les points de vue, faisant en sorte qu'ils croient en leurs capacités dès le début de leur cheminement scolaire, ce qui les aide à conserver le goût d'apprendre tout au long de leur parcours», dit-il.

Agir tôt, que ce soit à l'école, dans un centre de la petite enfance ou dans un service de garde éducatif privé, est en effet la clé pour éviter, ou du moins atténuer, des difficultés scolaires. Lorsqu'elle a fait adopter la loi créant les maternelles quatre ans à temps plein, l'ancienne ministre péquiste Marie Malavoy indiquait qu'à Montréal, 35 % des enfants de la maternelle cinq ans présentaient des retards tels que les échecs scolaires étaient prévisibles.

Or, 58 % des enfants de moins de six ans ne fréquentent pas de service de garde subventionné. Si cela n'a aucune conséquence pour certains, pour d'autres, cela signifie qu'ils feront leur entrée à l'école moins bien outillés ou sans que les lacunes dans leur développement aient été repérées et comblées. Leur parcours scolaire s'annonce laborieux.

M. Proulx soutient que les maternelles quatre ans à temps plein en milieux défavorisés «s'ajoutent aux services éducatifs de l'éducation préscolaire et aux services à l'enfance existants». Il parle de complémentarité et de continuité, mais tous ne l'entendent pas ainsi. Le Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance demande au ministre de reculer. Il faut laisser le choix aux parents.

Ce qui compte avant tout est de rejoindre les parents de jeunes enfants qui auraient besoin du coup de pouce d'un service de garde de qualité ou de l'école et qui ne l'ont pas pour diverses raisons. En annonçant l'ajout de classes en juin, alors que la période d'inscription est en début d'année, le ministre n'aide pas la cause des écoles et le recrutement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer