Transports: cette fois sera la bonne?

ÉDITORIAL / «On va faire la lumière, on va faire le ménage», a répété mardi le... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / «On va faire la lumière, on va faire le ménage», a répété mardi le premier ministre Philippe Couillard qui était interrogé à nouveau sur les façons de faire du ministère des Transports. Mais pour combien de temps? La population veut que son gouvernement se mette au travail avant que d'autres, dans ce cas-ci un député exclu du conseil des ministres et les médias, le forcent à admettre que de la poussière, voire de la saleté, risque de s'accumuler encore dans ce ministère qui accorde des milliards de dollars de contrats publics.

Le premier ministre a beau dire que les actions nécessaires ont été prises autant sur le plan administratif que policier, son président du Conseil du Trésor et ministre des Finances a beau mandater la vérificatrice générale pour enquêter sur le ministère des Transports et le processus d'octroi de contrats, et annoncer d'ici le 10 juin le dépôt d'un projet de loi pour créer une Autorité des marchés publics, le malaise ne se dissipe pas. 

Et le doute persiste même si le député et ancien policier Robert Poëti se retrouvait mardi en conférence de presse avec les ministres Jacques Daoust et Carlos Leitão et se disait satisfait. 

Sans la divulgation de la lettre de M. Poëti, l'ancien ministre des Transports, à son successeur, Jacques Daoust, et celle de la démission d'Annie Trudel remise au chef de cabinet du ministre des Transports, ce ministère aurait-il pu résister aux changements et perpétuer une culture et des pratiques qui sont loin d'être toujours favorables aux contribuables? 

Revenons sur un passage de la lettre de l'enquêteuse Trudel. «Je n'ai pas l'intention de continuer à travailler avec des gens qui mettent constamment des bâtons dans les roues et déploient tant d'efforts à gérer l'image plutôt que de prendre le taureau par les cornes et apporter les changements nécessaires afin de rétablir l'intégrité du Ministère, de ses processus et des détenteurs de charge publique.»  

La rafale de mesures prises depuis une semaine (départ de la sous-ministre et du chef de cabinet, mandat au vérificateur général, dépôt prochain d'un projet de loi) ne fait pas oublier qu'il a fallu un déclencheur pour activer la brigade libérale. Et ce n'est pas la première fois que cela se produit.

En mars, à la suite de l'arrestation de Nathalie Normandeau et de Marc-Yvan Côté, les ministres libéraux ont annoncé en catastrophe où ils en étaient avec le suivi des 60 recommandations unanimes de la commission Charbonneau. 

Le lien de confiance est si ténu que des universitaires, d'ex-employés de la commission Charbonneau, des membres du Barreau, dont l'ex-député libéral Gilles Ouimet, ont créé un comité indépendant et non partisan pour faire un suivi et s'assurer de l'application d'un rapport qui a coûté 45 millions $ aux contribuables. 

Faut-il rappeler aussi que l'ancien président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux, avait proposé un projet de loi sur les lanceurs d'alerte bien incomplet puisqu'il ne visait pas le secteur privé? Les ajouts nécessaires seront faits mais, encore là, on ne peut que constater que le gouvernement se serait contenté du minimum. 

On peut se demander s'il en sera de même avec le projet de loi sur une Autorité des marchés publics promis pour la fin de la session parlementaire. En octobre, M. Coiteux parlait plutôt d'un Commissaire aux contrats publics, dont le pouvoir et l'indépendance étaient imprécis. Il devait soumettre un projet en début d'année. Le projet a-t-il été bonifié depuis octobre ou les libéraux ne visent-ils qu'à apaiser la dernière crise?

«L'inquiétude est partagée et les moyens sont engagés», affirmait mardi M. Poëti. Il faudra s'assurer que la volonté politique pour qu'il en soit ainsi se maintient.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer