Transports: plus ça change...

L'ancien ministre des Transports, Robert Poëti... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

L'ancien ministre des Transports, Robert Poëti

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Philippe Couillard et son ministre des Transports, Jacques Daoust, ont beau avoir fait appel à la Vérificatrice générale et à l'UPAC (Unité permanente anticorruption) pour faire la lumière sur les irrégularités alléguées au ministère des Transports, cela ne suffit pas à rassurer. Que le premier ministre ait pris connaissance seulement mercredi matin, et par L'actualité, de situations que l'ancien ministre des Transports, Robert Poëti, jugeait préoccupantes est fort troublant.

Et ce ne sont pas les réponses fournies mercredi après-midi par la sous-ministre Dominique Savoie, devant la Commission de l'administration publique, qui mettront fin à cette autre tourmente qui frappe les libéraux.

M. Couillard a promis aux Québécois un gouvernement intègre. Il prône de plus une gestion serrée des finances publiques. On s'attend de lui qu'il sache ce qui se passe chez le plus gros donneur de contrats publics et d'ouvrage au Québec, le ministère des Transports. D'autant plus que ce ministère est sur la sellette depuis des années.

Rapport du Vérificateur général en 2009. Rapport Duchesneau en 2011. Rapport de la commission d'enquête Charbonneau en 2015. Tous étaient fort accablants pour le ministère des Transports.

Il faudrait être bien naïf pour croire que la culture et les pratiques ont été complètement changées et que tout fonctionne maintenant selon les plus hauts standards, et ce, même si le Ministère s'est engagé dans des mesures de renforcement depuis cinq ans. 

L'ancien ministre Poëti semblait vouloir s'assurer du bon fonctionnement de son ministère. Les Québécois auraient souhaité que le premier ministre ait le même souci et s'en assure. Ils auraient aussi aimé que M. Poëti fasse part de ses préoccupations au premier ministre avant d'être mis à l'écart du Conseil des ministres.

On ne peut faire abstraction du sentiment de vengeance qui peut animer cet ancien policier de la Sûreté du Québec qui s'est retrouvé sans ministère en janvier. Aurait-il jugé nécessaire d'écrire à son successeur et de se confier à un journaliste si M. Couillard lui avait confié un autre ministère?  Néanmoins, il faut rapidement aller à l'essentiel. Les craintes que M. Poëti exposait dans la lettre transmise en avril dernier à son successeur Jacques Daoust sont-elles fondées? La sous-ministre Savoie a-t-elle finalement fourni à M. Daoust des réponses aux questions qu'il avait formulées lorsqu'il était à la tête du ministère des Transports?

Lorsque les pratiques du Ministère auront passé sous la loupe de la Vérificatrice générale (celle-ci dit pouvoir produire un rapport au printemps 2017) et de l'UPAC, on pourra alors se demander si le député Poëti a été exclu du ministère des Transports et du Conseil des ministres parce qu'il posait trop de questions et devenait trop embarrassant pour M. Couillard et le Parti libéral.

Employés intimidés qui portent plainte à l'UPAC, contrats de gré à gré, notamment avec d'anciens employés du Ministère, fractionnement de contrats pour éviter un appel d'offres, six firmes de génie-conseil possédant un courriel du Ministère et ayant accès aux locaux et aux informations des Transports, système de comptabilité opaque pour masquer des dépassements de coûts, zone grise dans les relations entre l'UPAC et le Ministère (à la fois partenaire et cible), document caviardé et incomplet remis aux députés.

Le même vieux scénario semble se répéter. Ces éléments ne peuvent être considérés comme de simples irrégularités administratives. Ils peuvent avoir des incidences financières. Le gouvernement et la sous-ministre Savoie disent qu'ils n'ont rien à cacher. Tant mieux. Les Québécois veulent avoir l'heure juste et s'attendent à ce que de possibles irrégularités soient rapidement corrigées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer