Santé: qui fait quoi?

L'équipe Trudeau a promis d'injecter 3 milliards $ sur... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'équipe Trudeau a promis d'injecter 3 milliards $ sur quatre ans pour les soins à domicile à travers le pays.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le ministre Gaétan Barrette remet Ottawa à sa place en rappelant que ce n'est pas le rôle du gouvernement fédéral de développer des programmes de soins à domicile ou tout autre programme de compétence provinciale en santé. Son homologue Jane Philpott jouerait bien son rôle aussi si elle précisait si Québec peut permettre que des médecins réclament des frais dans leur cabinet sans contrevenir à la Loi canadienne sur la santé. Le flou et le laisser-faire ont assez duré.

La situation actuelle est pour le moins inusitée. Habituellement, les tiraillements Québec-Ottawa portent sur la hauteur des transferts en santé. Or, ces derniers mois, un élu d'un parti souverainiste, Amir Khadir, un ex-ministre péquiste de la Santé, Réjean Hébert, des médecins, des universitaires, un avocat spécialisé dans la défense des patients, Jean-Pierre Ménard, et le Conseil pour la protection des malades interpellent Ottawa non pas sur le montant des transferts, mais parce qu'ils s'inquiètent de l'avenir du régime public de santé au Québec et des choix du gouvernement Couillard, notamment en ce qui concerne les soins à domicile.

Certains estiment qu'en «normalisant» les frais accessoires avec la loi 20 (un règlement est toujours attendu pour savoir quels frais seront autorisés), Québec enfreint les principes d'universalité, d'intégralité et d'accessibilité établis par la loi canadienne. Ils réclament qu'Ottawa fasse respecter sa loi pour éviter une inégalité d'accès aux soins médicaux. Un recours juridique n'est pas exclu. 

Québec soutient qu'il a le droit d'agir comme il le fait. Le ministre estime que le Québec ne peut assumer les 50 millions $ que les médecins réclament en frais accessoires aux malades, notamment pour une colonoscopie ou une vasectomie. Ottawa devra bien dire un jour s'il partage l'interprétation du gouvernement Couillard et s'il y a lieu de retenir une part des fonds versés au Québec.

Québec dit aussi manquer d'argent pour les soins à domicile. Le gouvernement a certes ajouté des fonds, mais cela demeure nettement insuffisant puisque 16500 personnes attendraient de six mois à un an avant de recevoir des services. Même si M. Barrette reconnaît que ce n'est pas parfait, même s'il prétend que les soins à domicile sont une priorité, des ressources seront ajoutées seulement si des marges budgétaires se dégagent. Quel réconfort pour les malades et leurs proches! Bien sûr, on ne paie pas des soins avec de la poudre de perlimpinpin. Mais lorsqu'on gonfle la rémunération des médecins, il en reste moins pour les autres postes budgétaires.

L'équipe Trudeau a promis d'injecter 3 milliards $ sur quatre ans pour les soins à domicile à travers le pays. Même si les libéraux de Philippe Couillard ont aussi fait miroiter des améliorations en ce domaine, pas question de se voir imposer des conditions. «Je n'ai pas besoin de me faire imposer des règles, j'ai besoin d'avoir ces sommes-là. Je ne peux pas être plus clair que ça», a déclaré M. Barrette à La Presse Canadienne. Et les malades dans tout ça? La population est vieillissante, le système doit s'ajuster.

Dans un texte publié en février dans l'Observatoire des réformes de santé, l'ex-ministre Réjean Hébert soutient que «le fédéral pourrait proposer une loi sur les services de longue durée qui établirait des principes à respecter par les provinces lors de la mise en place d'une assurance de soins et de services de longue durée. Comme ce fut le cas lors de l'assurance maladie, cette intrusion du fédéral dans un domaine de juridiction provinciale pourrait être réalisée via son pouvoir constitutionnel de dépenser». 

L'entente sur les transferts en santé viendra à échéance en 2017. De bons échanges à venir entre Ottawa et Québec, mais aussi entre Québécois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer