Deux classes de chômeurs

ÉDITORIAL / Le gouvernement Trudeau vient certes corriger des irritants et des... (123RF/Nikola Bilic)

Agrandir

123RF/Nikola Bilic

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le gouvernement Trudeau vient certes corriger des irritants et des iniquités dans le régime d'assurance emploi. Malheureusement, il en crée d'autres. Au Québec, mais aussi dans l'Ouest, des voix crient à l'injustice, à l'instauration de deux classes de chômeurs, ceux liés à l'industrie pétrolière et les autres. Signe que le Canada devrait procéder à une vaste réforme de ce régime aux enjeux sociaux et économiques, au lieu de procéder à la pièce et au gré des intérêts électoraux.

Le dossier de l'assurance emploi (un régime auquel moins de 40 % des chômeurs peuvent avoir accès) en est un qui mériterait d'être exempt de partisanerie et d'arbitraire. Le régime devrait s'appuyer sur des paramètres clairs. Trop souvent, un jupon dépasse. On cherche la logique des critères, qu'ils soient l'oeuvre des libéraux ou des conservateurs.

C'est encore le cas avec les mesures contenues dans le budget Morneau. Jusqu'à l'été 2017, et de façon rétroactive à janvier 2015, des chômeurs de 12 régions du Canada pourront voir la durée de leurs prestations prolongée de 5 semaines, voire de 20 semaines supplémentaires dans le cas de travailleurs de longue durée. Le Québec et le Nouveau-Brunswick ne sont pas dans la liste. Même la capitale de l'Alberta, Edmonton, ne s'y trouve pas. Calgary, oui.

Ainsi, l'individu qui travaillait à Fort McMurray et qui reçoit maintenant du chômage n'aura pas le même nombre de chèques si sa résidence principale est à Edmonton ou à Calgary. Autre exemple, l'ex-salarié de Cliffs, à Sept-Îles, n'aura pas droit à une couverture prolongée. Celui qui a perdu son boulot dans une minière du nord de l'Ontario, oui.

Le gouvernement Trudeau a décidé que ce ne sont pas les régions qui affichent le plus haut taux de chômage qui verront leurs bénéfices accrus, mais bien celles qui sont confrontées à des hausses de taux de chômage élevé - plus de 2 %. Les «gagnants» : Terre-­Neuve-et-Labrador, Sudbury, nord de l'Ontario, nord du Manitoba, Saskatoon, nord de la Saskatchewan, Calgary, nord et sud de l'Alberta, nord de la Colombie-Britannique, Nunavut et Whitehorse.

Hors de ces frontières, la situation est pourtant également précaire pour d'autres personnes sans emploi. Pensons notamment aux travailleurs saisonniers, nombreux dans l'Est-du-Québec et les Maritimes, qui se retrouvent devant ce qu'ils appellent un «trou noir», entre la fin de leurs prestations d'assurance emploi et la reprise de leur emploi dans le domaine de la pêche, du tourisme ou de l'agriculture. Le ministre Morneau n'a rien prévu pour leur permettre de faire le pont. 

Mercredi, Justin Trudeau répliquait aux critiques exprimées dans l'Ouest en rappelant que son gouvernement diminuait le délai de carence, qu'il augmentait l'admissibilité au régime et que le budget prévoyait des investissements dans les infrastructures et bonifiait le soutien aux familles. Très bien, mais cela est vrai pour toutes les régions du pays et ne corrige pas les difficultés particulières et récurrentes qu'éprouvent certaines, notamment au Québec dans le secteur des ressources naturelles.

La semaine dernière, l'opposition péquiste a incité le gouvernement Couillard à être plus exigeant d'Ottawa. Qu'elle parle de deux classes de chômeurs, d'injustice grossière et de naufragés du Plan Nord n'a pas ébranlé l'équipe libérale à Québec. M. Couillard et Carlos Leitão ont répliqué que le budget fédéral contenait de bonnes mesures pour les familles, pour la recherche, pour l'innovation et que l'appartenance au fédéralisme fiscal canadien est bénéfique pour tous les Québécois. Et les chômeurs, eux? Il faut aussi s'en soucier et cela peut se faire tout en étant fédéraliste et en tentant de stimuler la création d'emplois et de diversifier l'économie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer