«Bébelle» ou outil pédagogique?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les parents n'ont pas à payer l'achat de tablettes électroniques (iPad) que des écoles publiques veulent utiliser en classe, a précisé cet été le ministre de l'Éducation. Une bonne nouvelle à quelques semaines de la rentrée? Oui et non. C'est aussi l'illustration que le Québec n'a pas de plan cohérent lorsqu'il s'agit de l'usage des nouvelles technologies à l'école. Une situation préoccupante à la fois pour les élèves et les enseignants, mais aussi pour les contribuables.

Les enseignants ne doivent être ni technophiles ni technophobes par rapport à l'utilisation de la tablette tactile à l'école, notaient en 2013 les auteurs d'un rapport préliminaire sur l'enquête «L'iPad à l'école : usages, avantages et défis». «[...] notre société de l'information exige plutôt qu'ils soient technoréfléchis. L'école doit certes composer, souvent malgré elle, avec les créations de la Silicon Valley, mais elle n'est pas tenue de foncer tête baissée», écrivait une équipe de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation.

Nul besoin de reculer loin dans le temps pour constater que le ministère de l'Éducation improvise en la matière et se laisse porter par le discours des dirigeants, des vendeurs de technologies ou le contexte budgétaire. 

En 2011, le premier ministre Jean Charest a voulu doter toutes les écoles de tableaux blancs interactifs. Plus de 200 millions $ seront dépensés. Dehors le tableau noir ou vert, le Québec passe à la modernité pour conduire les élèves vers la réussite.

Or, des études ont conclu qu'un équipement moins onéreux (un projecteur électronique) aurait été tout aussi efficace qu'un tableau numérique interactif. Le manque de formation des enseignants, les problèmes techniques et l'interaction limitée des élèves ont limité les effets escomptés et restreint l'utilisation du nouvel outil. Mais qu'importent les ratés, Québec poursuit les achats. Le premier ministre Philippe Couillard a déclaré cet été que les enseignants recevront plus de formation. «Si la formation se fait, je pense que cela peut être positif.» Est-ce que les élèves québécois vont réussir davantage? Heureusement, M.Couillard ne commet pas l'erreur de voir dans un tableau blanc une panacée au décrochage scolaire.

Lorsqu'il s'agit des iPad en classe, l'approche mur à mur n'est pas celle retenue par le Ministère. On laisse les commissions scolaires et les écoles choisir de l'utiliser ou non, à la condition qu'elles ne réclament rien aux parents. Même si le conseil d'établissement d'une école réussit à convaincre les parents de débourser 600 $ pour la tablette que leur enfant apportera en classe (comme c'est le cas à l'école du Sommet à Québec), le Ministère rappelle que cela est contraire à la Loi sur l'instruction publique qui prévoit la gratuité du matériel didactique obligatoire.

Dissiper le flou juridique ne règle pas tout et ne dispense par le ministre François Blais d'aller plus loin et de s'assurer qu'il n'y aura pas deux catégories d'écoles, les techno-pauvres et les techno-riches. Québec doit veiller à ce que les commissions scolaires et les écoles ne se lancent dans des projets uniquement pour copier des écoles privées qui ont fait des nouvelles technologies non seulement des outils pédagogiques, mais des outils de marketing pour attirer la clientèle. Il est également important d'éviter que des écoles se mettent à la merci d'un seul fournisseur.

Aux enseignants, aux directions d'école et aux parents qui cherchent des moyens pour susciter l'intérêt des jeunes et pour favoriser leurs apprentissages, le Ministère doit être capable de préciser, en s'appuyant sur des recherches, en quoi et dans quelles conditions les nouvelles technologies s'avèrent des outils efficaces, voire indispensables en 2015, et les fournir à toutes les écoles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer